LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

la table 

On a testé Al Grappolo



275180.jpg

Al Grappolo: un mélange de discrétion, de gourmandise et de bonne humeur. Photo : Maison Moderne

Une ambiance feutrée, des produits frais, pas de carte, mais un patron au large sourire: Al Grappolo, c’est le bon italien par excellence. Point.

C’est à quelques pas du boulevard de la Pétrusse, dans un ancien local de coiffure, que s’est niché le restaurant Al Grappolo, sans aucun doute un des meilleurs italiens de Luxembourg. Pas de carte, pas d’ardoise des suggestions: c’est le patron lui-même, quasi-sosie de Frédéric François affichant un grand sourire courtois et permanent, qui vient annoncer les plats du jour en fonction de l’arrivage de produits frais. Pas de prix annoncé non plus, les habitués savent qu’ils sont justes.

Assis à l’une des quelques tables dépareillées qui donnent l’impression d’être chez un ami, le midi comme le soir, il n’y a plus qu’à se laisser faire...

Ce jour-là, des coquilles Saint-Jacques sont de la partie et s’acoquinent en version poêlée avec un velouté de chou-fleur de saison très tendance. La combinaison des goûts est subtile et délicate, tout comme la texture, presque aérienne. Une superbe entrée, à 23€, soit, mais les Saint-Jacques sont belles et généreuses.

275179.jpg

Saint-Jacques et chou-fleur, une association superbement réalisée chez Al Grappolo. Maison Moderne

Pour la suite, deux plats de pâtes sont proposés, mais il est impossible de ne pas se laisser tenter par les ravioles fourrées au speck accompagnées d’une tombée de potiron et de noix. Un trait d’huile d’olive, pas de sauce, mais la farce et le potiron apportent la juste quantité de jus, de texture et de goût. Les ravioles sont gourmandes et l’assaisonnement, aidé de quelques brins de persil et de ciboulette frais, n’a besoin d’aucun ajout. On a envie de crier «Ancora!» malgré la portion de très bonne taille. Chapeau, la cuisine!

275181.jpg

Du potiron frais en tombée, de l'huile d'olive et des noix remplacent volontiers une sauce pour des ravioles au speck. Maison Moderne

Al Grappolo n’est pas particulièrement connu pour ses desserts, dont la variété varie assez fort d’un jour à l’autre. Ce jour-là, c’est panna cotta et puis c’est tout. Alors on opte pour un ristretto, un vrai, celui qui glisse d’un trait au fond de la gorge.

275182.jpg

Pas envie de dessert? Aucun problème, on profite d'un vrai ristretto chez Al Grappolo. Maison Moderne

Côté addition, pas grand-chose de plus à ajouter: elle est variable, mais toujours honnête. Une entrée au pris d'un plat peut cependant surprendre et il manque peut-être une formule déjeuner plus fixe...

275313.jpg

Chez Al Grappolo, l'addition varie mais le goût reste fixe! Maison Moderne

GARE

Al Grappolo – 30, rue Adolphe Fischer, 671 106 803