ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Magda Domingues (fondatrice)

«Nourrir notre savoir-faire et créer des liens sociaux»



Magda Domingues: «De par mon expérience dans le secteur social et mes connaissances pédagogiques, je souhaite échanger et partager ce savoir-faire.» (Photo: Crèche Butzen Schlass)

Magda Domingues: «De par mon expérience dans le secteur social et mes connaissances pédagogiques, je souhaite échanger et partager ce savoir-faire.» (Photo: Crèche Butzen Schlass)

Le Paperjam + Delano Club accueille un nouveau membre: Crèche Butzen Schlass. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Magda Domingues. — «Crèche Butzen Schlass a ouvert ses portes en 2019 et compte actuellement une équipe de 17 personnes. Nos trois missions principales sont: assurer un accueil bienveillant; accompagner les familles dans l’acceptation inconditionnelle des enfants, au-delà de leur origine et de leurs approches pédagogiques, en éduquant, élevant et appliquant une haute conduite; participer à l’émancipation future de l’enfant. Au-delà du projet éducatif, notre aménagement vise toujours l’équilibre et l’harmonie de l’enfant.

Vous venez de rejoindre le Paperjam + Delano Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à le faire?

«J’ai souhaité rejoindre le Club dans le but de gagner en visibilité et de créer des liens dans le secteur social. Les rencontres dans un cadre professionnel sont une façon d’accéder facilement à des échanges entre différents milieux professionnels. De par mon ambition et ma curiosité, il est indispensable pour moi d’écouter d’autres points de vue et de partager les miens. Et cela, dans le but de nourrir notre savoir-faire mutuellement et de rester des acteurs ayant notre place dans la société.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Comme je le disais précédemment, par le biais de ces différents échanges et rencontres, je voudrais pouvoir agrandir notre société dans les prochaines années, accéder à d’autres milieux professionnels et, pourquoi pas, développer un autre secteur d’activité en parallèle. De par mon expérience dans le secteur social et mes connaissances pédagogiques, je souhaite échanger et partager ce savoir-faire.»