POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Développement durable

Wiltz se lance dans l’économie circulaire



Francine Closener et Camille Gira ont soutenu le bourgmestre de Wiltz, Frank Arndt, dans son initiative. (Photo: ministère de l'Economie)

Francine Closener et Camille Gira ont soutenu le bourgmestre de Wiltz, Frank Arndt, dans son initiative. (Photo: ministère de l'Economie)

La transition vers l’économie circulaire se met en marche. Des premières expériences seront réalisées dans la ville de Wiltz, désormais considérée comme le «hotspot» communal pour développer des activités économiques plus durables.

La ville de Wiltz devient le terrain d’expérimentation de l’économie circulaire au Luxembourg. Ce mardi, en effet, plusieurs projets ont été présentés, faisant de la ville du nord du pays le futur «hotspot» communal de l’économie circulaire. Un système de gestion qui doit éviter tout gaspillage en fermant le cycle de production et en faisant en sorte qu’un déchet puisse redevenir une matière première.

Le premier objectif vise la transformation des anciennes friches industrielles en un ensemble résidentiel de 28 hectares. Il est développé par le Fonds du logement.

Mais d’autres projets suivront. On parle déjà de la construction d’un bâtiment de six unités d’habitation à énergie positive avec des matériaux de construction entièrement réutilisables sur les anciens terrains de football, de l’intégration des modèles d’économie circulaire dans la zone d’activité de Salzbaach où se situe le centre d’innovation de Tarkett, un géant français du revêtement de sols, ou encore de l’ouverture d’un «repair café» où des bénévoles pourront réparer plutôt que remplacer des objets hors d’usage.

Pousser à l’initiative

La démarche est en ligne avec la volonté du gouvernement de proposer aux acteurs publics et privés de participer à des projets pilotes dans le domaine de l’économie circulaire.

Et, dans la mesure où le sujet touche des domaines variés dépendant des compétences de différents ministères, un comité interministériel vient d’être créé. Il sera dirigé par le ministère de l’Économie et par le ministère du Développement durable et des Infrastructures. Il a notamment pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs publics concernés et de coordonner les actions futures.