ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Immobilier quartier Gare

Vente aux enchères annulée pour l’Hôtel International



36735807.jpg

Le Best Western Hôtel International emploierait une vingtaine de salariés. (Photo: Booking.com / archives)

L’établissement situé place de la Gare devait être vendu en licitation ce mardi après-midi, mais le notaire en charge du dossier fait savoir que cette vente aux enchères est «annulée définitivement».

L’annonce légale parue lundi dans la presse luxembourgeoise aurait pu passer quasiment inaperçue. Car 10 fois plus petite que l’annonce de mise en vente aux enchères publiée fin août. L’encart discret révélait pourtant une information de taille: «La licitation immobilière fixée le 18 septembre 2018 d’une maison de commerce sise à Luxembourg, 20-22, place de la Gare est annulée définitivement.»

Et la maison de commerce en question n’est autre que le Best Western Hôtel International, voisin direct de l’Hôtel Alfa, en proie à des difficultés depuis le printemps 2017.

Une surface de près de six ares

Contacté par Paperjam.lu, le cabinet du notaire Me Paul Bettingen en charge du dossier a précisé que la loi lui «interdisait» de lever le voile sur les détails de cette annulation. Le notaire et l’hôtel-restaurant Sieweburen – où devait avoir lieu la vente aux enchères ce mardi à 14h30 –, ainsi que les personnes qui s’étaient manifestées sur les conditions de la vente aux enchères, ont été informés de cette décision vendredi dernier.

Pour rappel, la licitation concernait le bâtiment d’une soixantaine de chambres, et la surface d’environ 6 ares, selon les données précisées dans l’annonce légale de fin août. Le fonds de commerce, lui, était exclu de cette vente aux enchères.

Accord familial ou repreneur?

La licitation publique de l’immeuble mettait en application une décision du 18 janvier 2017 de la Cour d’appel de Luxembourg. L’annonce officielle était donc parue un an et demi plus tard. Selon les informations publiées le 30 août dernier par Reporter.lu, cette vente aux enchères était le résultat d’un litige familial remontant à mars 2011 entre la gérante Marie-Thérèse Klein-Sutor, 87 ans – qui exploite l’Hôtel International depuis 40 ans –, et sa fille. Les deux femmes étant propriétaires à parts égales du bâtiment à la suite d’un héritage familial. 

Aucune explication sur les raisons qui ont rendu la licitation caduque n’est à ce jour connue. Plusieurs hypothèses peuvent être évoquées. Les deux propriétaires pourraient être parvenues à un accord pour revenir à un statu quo. Un repreneur a également pu être trouvé. Interrogés par Reporter.lu en août dernier, les salariés indiquaient en effet que Marie-Thérèse Klein-Sutor était à la recherche d’un repreneur.

Un emplacement stratégique

Reste que les suites devraient prochainement être données sur cet emplacement situé en plein cœur du quartier de la gare. Un lieu stratégique, car en pleine évolution avec l’arrivée du tram, de plusieurs entreprises (Post, ING, Société Générale, etc.), et qui suscite de nombreuses convoitises et entraîne une certaine pression immobilière.

Les spéculations quant à une hypothétique transaction concernant l’Hôtel International sont lancées, le montant d’un tel emplacement n’étant, pour l’heure, pas dévoilé.