ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

SNHBM

Un pas de géant pour le logement



domainedukiem_snhbm.jpg

Pour 2015, 60 nouveaux logements seront disponibles à la location, au Domaine du Kiem (photo) au Kirchberg. (Photo: SNHBM)

La Société nationale des habitations à bon marché a présenté ce matin sa nouvelle stratégie pour les années à venir et son bilan pour l’année 2014. Un accroissement spectaculaire est programmé, dont 800 logements à Olm pour répondre à l’urgence des besoins en logements abordables.

C’est dans le nouveau siège situé au Cents que Guy Entringer, directeur de la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM), a présenté la nouvelle stratégie de sa société anonyme pour les 10 prochaines années. Il a rappelé que «en tant que promoteur public, le logement est la priorité absolue et qu’un changement de rythme de notre activité est nécessaire pour répondre aux nombreuses demandes de logement à prix abordable».

Si l’année dernière, 80 logements ont été achevés, la SNHBM prévoit pour la période 2015-2024 de mettre sur le marché 250 logements par an. «C’est un objectif ambitieux, mais réaliste», a souligné le directeur. 

Augmenter l’équipe et les moyens

Pour répondre à cet accroissement spectaculaire, une évolution au niveau de l’équipe est incontournable. «Notre stratégie prévoit de réaliser au maximum les projets ‘in house’. Aussi, nous allons devoir augmenter nos effectifs pour pouvoir mener à bien les projets que nous voulons mettre en place», ajoute Guy Entringer.

Si le nombre de salariés a déjà augmenté de 60% depuis 2008, la SNHBM devrait compter fin 2017 près de 90 collaborateurs, soit une augmentation du personnel de 88%.

«Par ailleurs, tout ceci ne pourra se faire si nous ne disposons pas de plus de fonds financiers. C’est pourquoi le conseil d’administration a validé hier une augmentation du capital social, ce qui nous permettra de passer de 30 millions d’euros à 56 millions d’euros par incorporation de réserves. Nous allons aussi valoriser les actions de la Société en cours afin de préparer une nouvelle augmentation du capital par ressources externes. Avec ces nouveaux moyens, nous pouvons envisager de travailler selon notre philosophie pour les 10 prochaines années.»

Ces évolutions sont aussi complétées par des modifications au niveau de la durée du droit de préemption. Ce dernier sera de 99 ans pour les projets sur le territoire de la Ville de Luxembourg et d’au moins 25 ans pour les autres projets à travers le pays. «Ceci permettra d’éviter toute spéculation financière avec les logements réalisés par la SNHBM», assure Guy Entringer.

Des projets à différentes échelles

La SNHBM travaille à différentes échelles et sur différents types d’intervention. Pour 2014, elle comptabilise 280 logements en chantier pour construction ou rénovation répartis sur neuf sites différents (au Kirchberg dans le quartier de Grünewald et rue des Lilas, à Dudelange, Capellen, Mamer, Junglinster, Strassen, Esch-sur-Alzette et Schuttrange). Ces chantiers correspondent à un investissement de 25 millions d’euros et ont permis la livraison de 142 logements.

La location n’est évidemment pas oubliée, puisque c’est même devenu une priorité pour le promoteur. Aussi, 50 logements par an devront tomber dans le marché de la location et la rénovation de son parc, entamé en 2008, se poursuit. C’est ainsi que l’année dernière 107 logements ont été rénovés à Bonnevoie et à Esch, et que 31 nouveaux logements ont été mis à location dans les nouvelles constructions de Grünewald et à Mamer. Pour 2015, 60 nouveaux logements seront disponibles à la location, au Domaine du Kiem au Kirchberg, au Val Sainte Croix, à Diekirch et à Mersch.

Parce que nous sommes un promoteur public, nous devons montrer l’exemple et être à la pointe du progrès.

Guy Entringer, directeur de la Société nationale des habitations à bon marché

À côté de ces chantiers déjà enclenchés, de nouveaux projets vont être lancés. Tous répondront à une classe énergétique A. «Parce que nous sommes un promoteur public, nous devons montrer l’exemple et être à la pointe du progrès. C’est pourquoi toutes nos constructions seront passives.»

800 logements à Olm

Pour 2015, la SNHBM programme la mise en chantier de 260 logements sur huit sites, dont la résidence au domaine du Kiem pour laquelle le prix de vente moyen par mètre carré est fixé à 2.610 euros pour les bénéficiaires d’aides au logement. Mais le projet le plus ambitieux se trouve à Olm, où, sur un terrain de 27 ha appartenant à la SNHBM, un tout nouveau quartier comprenant environ 800 logements va pouvoir être développé.

«C’est un projet d’envergure pour nous. Nous voulons y réaliser un quartier innovant, avec par exemple une solution de parking commun centralisé pour le quartier, libérant ainsi les surfaces extérieures et privilégiant la mobilité douce et la vie piétonne.»

Quant au bilan financier de 2014, le chiffre d’affaires de 2014 par rapport à 2013 est relativement stable, puisqu'il ne connaît qu’une variation positive de 0,8% pour atteindre 21.860.926 euros. En revanche, le résultat net est en forte progression (+231%) et s’élève à 6.486.696 euros.