POLITIQUE & INSTITUTIONS

Bilan 2016

Tourisme: de bons chiffres bien que contrastés



trail.jpeg

Le Mullerthal Trail est l’attraction touristique dont la fréquentation a le plus progressé l’an dernier au Luxembourg. (Photo: Mullerthal Trail)

Malgré des fortunes diverses selon les secteurs et les régions, le tourisme affiche un bilan positif pour l’année 2016.

«Le secteur touristique s’est stabilisé l’an dernier à un haut niveau», a déclaré ce mercredi la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, à l’occasion de la présentation du bilan touristique 2016.

En termes de fréquentation, c’est une cinquième saison record consécutive qui a été enregistrée dans l’hôtellerie, avec un total de 1,74 million de nuitées.

Par rapport à l’année 2015, cela représente une hausse de 0,2%, issue d’une progression du tourisme d’affaires traditionnel (+3,1%) et du tourisme de loisirs (+2,9%), alors que le secteur Mice – soit le tourisme de congrès – a lui reculé de 14,8% après des chiffres records enregistrés un an plus tôt, dans le cadre surtout de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne.

Par rapport à 2014, la progression des Mice, secteur en plein développement, reste cependant positive, à hauteur de +4%.

Au niveau des nuitées dans l’hôtellerie toujours, elles ont surtout progressé du côté de la Moselle (+11,2%) et du Mullerthal (+5,8%), alors qu’elles sont restées stables dans le centre (+0,1%) et qu’elles ont reculé dans le sud (-2,6%) et dans les Ardennes (-3,7%).

D’un point de vue global, le taux d’occupation dans l’hôtellerie s’est établi à 72,2%, en recul de 0,3% par rapport à 2015. Chez nos voisins les plus directs, cette baisse a pour sa part atteint 0,9% l’an dernier.

Les visites de la capitale toujours très prisées

Du côté des campings, dont l’activité dépend beaucoup de la météo, le nombre de nuitées enregistrées – 984.000 au total – a diminué l’an dernier de 1,5%, mais reste à un niveau élevé sur les cinq dernières années.

Cela vaut aussi pour les auberges de jeunesse, dont la fréquentation – à 35,2% par des résidents – a progressé de 1% en douze mois.

L’an dernier, ce sont les sites de loisirs qui ont attiré le plus de visiteurs, devant les musées, les visites guidées et les châteaux.

En termes d’attractions touristiques, les plus attractives pour les touristes demeurent les visites guidées de la capitale (273.480 l’an dernier), devant le Parc merveilleux de Bettembourg (222.839), le château de Vianden (171.722), les Casemates du Bock (129.682) et le Mullerthal Trail (105.757).

C’est ce dernier qui a connu la plus importante hausse de fréquentation l’an dernier, de l’ordre de 16%.