PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
FONDS

Services fiduciaires

SGG s’offre W&Cie



sgg_krancenblum_sven.jpg

Serge Krancenblum, CEO de SGG, poursuit le renforcement de sa ligne de métier consacrée aux family offices. (Photo: Sven Becker / Archives)

Le prestataire de services fiduciaires poursuit sa croissance en acquérant le multi-family office luxembourgeois W&Cie.

SGG n’en finit pas de grandir depuis son émancipation en 2010, à la faveur d’actionnaires majoritaires de poids comme Cobepa puis Astorg Partners depuis le début de l’année. Présent dans une vingtaine de pays, le groupe a poursuivi cette année sa structuration en renforçant son équipe au Grand-Duché avec des pointures du secteur.

Son CEO, Serge Krancenblum, confiait en octobre à Paperjam que de nouvelles annonces d’envergure étaient en préparation. Le mois suivant, il communiquait la prise de participation majoritaire de SGG dans Equitis, le n°1 français des services fiduciaires. Cette fois, c’est un acteur luxembourgeois qu’il s’offre pour un Noël avant l’heure: W&Cie, fondée en 2012 par la famille Tamari, active dans l’immobilier, les services financiers, le négoce de matières premières ou encore la philanthropie.

La structure avait été créée pour soutenir les besoins internationaux de la famille et de ses clients, avant de devenir un multi-family office au service d’entrepreneurs et de familles haut de gamme (high net worth). Elle est active dans la domiciliation, l’administration, la comptabilité et la gestion d’actifs pour ses clients. W&Cie, qui continuera dans un premier temps à œuvrer sous marque tout en rejoignant le groupe, apporte à SGG son expertise dans les domaines de la sécuritisation et de la structuration d’investissements private equity.

Internationalisation et diversification

Une belle prise pour SGG – pas forcément en nombre d’employés, puisque W&Cie en compte moins de dix, mais en termes de spécialisation et de carte de visite, alors que SGG a consolidé cette année sa ligne de métier dédiée aux family offices sous la houlette de la nouvelle recrue Pascal Rapallino (anciennement chez Deloitte et Natixis).

«Avec SGG à nos côtés, nous sommes en mesure de renforcer nos capacités actuelles de service, nous permettant de mieux servir notre base de clientèle croissante tout en restant très proches de nos clients», indique Étienne Mouthon, administrateur et co-fondateur de W&Cie.

De son côté, Serge Krancenblum, CEO de SGG, se réjouit de pouvoir «continuer à renforcer notre capacité de service dans la structuration private equity et la sécurisation de véhicules, et soutenir notre plateforme dédiée aux entrepreneurs et aux familles HNW au Luxembourg et à l’étranger». Une nouvelle étape dans sa double stratégie d’internationalisation dans son cœur de métier et de diversification de ses activités. Et le groupe garde encore quelques projets sous le coude, qui devraient se concrétiser dans les prochaines semaines.