ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Secteur aérospatial

SES à bord de la fusée recyclée de SpaceX



launch_of_falcon_9_carrying_dscovr_16512864369.jpg

Si ce deuxième lancement réussit, SpaceX entend réutiliser une nouvelle fois le premier étage recyclé de sa fusée. (Photo: SpaceX)

Une fusée Falcon de la société SpaceX, dont un étage a déjà été utilisé, va être lancée ce jeudi avec à son bord un satellite de télécommunication de SES. Une première dans l’histoire de l’aérospatiale.

Il s’agit d’une première mondiale qui pourrait révolutionner l’accès à l’espace. En effet, si cette mise en orbite du satellite du leader mondial SES réussit, ce lancement va permettre une réduction des coûts d’environ 30%, selon des responsables de SpaceX, la compagnie détenue par l’homme d’affaires américain Elon Musk.

Le SES-10 sera par ailleurs le premier satellite du groupe luxembourgeois entièrement dédié à l’Amérique latine.


«Ayant été le premier opérateur de satellites commerciaux à effectuer un lancement avec SpaceX en 2013, nous sommes ravis d’être à nouveau le premier client à effectuer un lancement dans le cadre de la toute première mission de SpaceX utilisant une fusée ayant fait ses preuves en vol», déclarait Martin Halliwell, chief technology officer chez SES, dans un communiqué en août dernier.

Le lancement est prévu à 22h27 GMT (18h27 locales) au complexe de lancement 39, à Cap Canaveral en Floride, l’un des plus emblématiques de la Nasa.


Le premier étage recyclé avait initialement volé en avril 2016 avec le lancement de la capsule Dragon vers la Station spatiale internationale (ISS) pour une mission d’approvisionnement dans le cadre d’un contrat avec la Nasa.

Après ce lancement, SpaceX tentera de récupérer une nouvelle fois le premier étage recyclé de Falcon 9. Si elle réussit, cette opération serait encore plus importante.