POLITIQUE & INSTITUTIONS

Brexit

Record de naturalisations pour les Britanniques



shutterstock_105817478.jpg

Le départ annoncé de l’Union a dopé les demandes de naturalisation des sujets britanniques. (Photo: Shutterstock)

L’approche du Brexit et de ses conséquences a fait exploser les naturalisations de sujets britanniques. En 2017, 366 d’entre eux sont devenus luxembourgeois.

Ce sont nos confrères du Monde qui ont réalisé l’exercice. Ils ont en effet collecté les naturalisations de sujets britanniques dans des pays de l’espace Schengen et effectué un comparatif. Évidemment, l’approche du Brexit et de ses conséquences éventuelles a fait exploser les demandes de naturalisation, en 2016 déjà, mais plus encore en 2017.

Ces deux dernières années, c’est l’Allemagne qui a séduit le plus de Britanniques soucieux de conserver un passeport européen. Ils étaient 2.865 en 2016, mais 7.493 en 2017 (+162%). Ils n’étaient, par comparaison, que 622 à avoir effectué cette démarche en 2015, année qui a précédé celle du référendum sur la sortie de l’Union.

15.000 demandes de naturalisation

Le Monde a récolté les chiffres pour 13 pays membres de l’Union. Au total, 15.000 Britanniques ont demandé à être naturalisés en 2017, 6.500 en 2016 et seulement 2.600 en 2015.

Cependant, si l’on s’intéresse à la population totale, c’est le Luxembourg qui a naturalisé le plus de Britanniques en 2017, soit 366. Ce qui représente une moyenne de 61 demandes de nationalisation pour 100.000 habitants. La progression des demandes est plus nette encore quand on sait qu’en 2015 il n’y avait eu que 74 demandes de naturalisation de la part de citoyens britanniques.

Quelle est la situation dans les deux autres pays voisins du Luxembourg? La Belgique a naturalisé 1.381 Britanniques l’an passé (soit en moyenne par rapport à la population totale 12,17 naturalisations de Britanniques pour 100.000 habitants), pour seulement 127 en 2015. La France a accordé un passeport à 1.518 Britanniques (en moyenne 2,26 naturalisés pour 100.000 Français). Il n’y en avait eu que 320 en 2015.