COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

EXPERTISES - MIEUX COMPRENDRE LES ASSURANCES AU LUXEMBOURG

Quelles assurances pour les PME luxembourgeoises?



pme.jpg

Crédit Photo: Bâloise Assurances

Au Luxembourg, les PME (petites et moyennes entreprises) jouent un rôle économique majeur, par leur nombre et la diversité des secteurs qu’elles couvrent. On compte, d’après le ministère de l’Économie, quelque 32.000 PME, qui emploient 210.000 personnes, soit plus de la moitié de l’emploi intérieur! 

En tant qu’assureur, Bâloise Assurances doit comprendre et mesurer des milliers de situations différentes dans des centaines de secteurs différents pour apporter la sécurité nécessaire et une tranquillité d’esprit. Voici un rapide tour d’horizon des principaux besoins manifestés par les métiers les plus courants.

L’artisanat: 

Prenons l’artisanat pour commencer: on pense bien sûr à tous les métiers exercés par les artisans dans l’alimentation, la mécanique, les soins à la personne (coiffure, beauté…), mais pas seulement. 

L’artisanat regroupe aussi les acteurs de la construction immobilière, ainsi que de la rénovation: deux secteurs très dynamiques qui recouvrent les corps de métier, les spécialistes de l’entretien, l’électricité, façadiers, peintres, etc. 

Au total, ce sont quelque 6.900 PME qui sont recensées par la chambre des métiers, dans 120 spécialités différentes! 

Or, la plupart de ces entrepreneurs ont besoin d’une assurance RC professionnelle pour les dommages qu'ils causeraient à des clients ou des tiers au cours de l’activité professionnelle; et s’ils ont un bureau ou un local professionnel, une assurance contre les incendies, dégâts des eaux, tempête et grêle, le vol…

Enfin, ce secteur compte de nombreuses PME possédant un parc de véhicules professionnels (camionnettes, voitures, etc.) et qui cherchent donc des assurances de flotte adéquates.

Le commerce et la distribution: 

On compte, d’après le Statec, plus de 7.500 commerces sur tout le pays. Même si le secteur souffre de la concurrence du e-commerce, il a engagé une vraie mutation digitale au Luxembourg (on pense à l’initiative «Go Digital» de la Chambre de commerce, à la plate-forme WeDo.lu de l'artisanat, mais aussi à «Letzshop», qui vise entre 300 et 500 boutiques en ligne!). 

Malgré leur diversité, les mêmes types d’assurances reviennent souvent pour les commerçants: Responsabilité Civile, assurance du stock et des locaux contre le vol et l’incendie, perte d’exploitation en cas de sinistre...

L’Horesca: 

À ce secteur s’ajoute aussi celui de l’Hôtellerie Restauration, qui regroupe plus de 2.800 entreprises et emploie 20.000 personnes au Luxembourg, d’après sa fédération de tutelle HORESCA. Son marché est également en croissance, la barre des 3 millions de nuitées ayant été franchie en 2017, d’après VisitLuxembourg. Les besoins de ce secteur tournent typiquement autour de la protection de leurs locaux et immeubles contre les vols et incendies, les feux de cuisine, les dégâts électriques, mais aussi la RC envers leurs clients et autres tiers, ainsi que la perte d’exploitation.

Enfin, pour tous les dirigeants de ces entreprises qui exercent en tant qu’indépendants, la loi luxembourgeoise du 1er août 2018 vient d’introduire une nouvelle possibilité de profiter d’un cadre fiscal avantageux pour la constitution de régime complémentaire de pension dès 2019; nul doute que nombreux seront ceux qui saisiront cette occasion de se constituer ainsi un capital retraite complémentaire.

On le voit, il y a autant de besoins spécifiques que de secteurs professionnels; les PME doivent donc bien évaluer l’environnement de risque qui leur est propre, et se faire conseiller par des spécialistes de l’assurance du professionnel, comme le sont les 80 agents de Bâloise Assurances dans tout le pays.

  

Retrouver toute l’actualité de Mieux comprendre les assurances au Luxembourg