POLITIQUE & INSTITUTIONS

#celebratingluxembourg

«Petit mais costaud»



vvreding.jpeg

Viviane Reding: «L’art du compromis, la capacité à réunir autour de la table des interlocuteurs aux intérêts divergents et la ténacité pour réussir un projet, c’est ça notre style!» (Photo: DR)

Maison Moderne a choisi de placer l’année 2017 sous le signe de «Celebrating Luxembourg» pour mettre en lumière celles et ceux qui contribuent au rayonnement du pays à l’étranger. La série se poursuit aujourd’hui avec Viviane Reding, députée européenne.

Élue pour la première fois à la Chambre des députés en 1979 dans les rangs du CSV, Viviane Reding n’a plus quitté la politique depuis lors.

Son parcours l’a ensuite conduite au Parlement européen, avant qu’elle ne devienne commissaire européen en charge de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et des sports puis, lors d’un second mandat – en tant que vice-présidente de la Commission –, de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté.

Réélue pour la 6e fois à Strasbourg en 2014, elle y est en charge aujourd’hui du commerce international et rapporteur pour l’Accord sur le commerce des services (Tisa).

Madame Reding, votre travail au Parlement européen contribue au rayonnement à l’international du Luxembourg. Quand en avez-vous pris conscience pour la première fois?

«Notre pays et l’Union européenne ont, sur toute la seconde moitié du 20e siècle, une histoire intrinsèquement liée! Nous faisions partie des pays fondateurs du projet européen, nous y avons cru dès le départ, l’avons porté et défendu.

J’ai eu la chance par la suite de pouvoir observer de près en tant que députée le savoir-faire de Pierre Werner, ‘père’ de l’euro. Après des années d’apprentissage, représenter le Luxembourg au Parlement européen fut une aventure: démontrer qu’on pouvait influencer la marche du projet commun même en tant que ‘petite Luxembourgeoise’, quelle chance! J’ai ressenti une immense fierté à l’idée de servir et d’accompagner le projet européen.

Comment se positionne la politique luxembourgeoise à l'international ?

«’Petit mais costaud’. Voilà comment se positionne notre pays à l’international. Vous savez, durant mes premiers mandats à la Commission européenne et notamment quand j’ai décidé de m’attaquer aux opérateurs de télécom qui se ‘sucraient’ sur le dos des consommateurs avec des prix d’itinérance indécents, mes interlocuteurs pleins de préjugés sur les ‘petits pays’ furent désarçonnés par ce que ce ‘si petit pays’ savait produire!

Ce n’est pas sans raison que des Luxembourgeois occupent depuis des décennies les plus hautes fonctions européennes! L’engagement politique, le savoir-faire et le ‘faire aboutir’ n’ont rien à voir avec la taille du pays d’origine.

L’Europe nous sert et nous servons l’Europe, l’expérience de la diversité nous la vivons tous les jours, oui!

Peut-on parler d’une politique ou d’un style politique typiquement luxembourgeois?

«De par la nature transfrontalière de notre pays et l’interaction culturelle permanente à l’intérieur de celui-ci, nous disposons de réelles capacités à construire des ponts, et croyez-moi, lorsque vous conduisez des négociations internationales, cette compréhension culturelle vous facilite la tâche.

L’art du compromis, la capacité à réunir autour de la table des interlocuteurs aux intérêts divergents et la ténacité pour réussir un projet, c’est ça notre style.

Le Luxembourg est un pays... fiable, dynamique et ouvert. Reconnaissez-vous le Luxembourg dans ces mots-clés retenus par le gouvernement?

«Oui! En y ajoutant ‘profondément attaché à sa culture et à son histoire’, et ‘solidement ancré au projet européen’.

Que vous disent vos interlocuteurs à l’étranger sur le Luxembourg?

«Ceux qui sont informés admirent la stabilité et le savoir-faire du pays. Les autres répètent ce qu’ils entendent, ‘paradis fiscal’, etc...

Et que leur répondez-vous pour leur donner envie de visiter le Luxembourg?

«Je sais bien ‘vendre’ les beautés de notre pays que beaucoup de mes interlocuteurs viennent visiter. Et souvent j’assure moi-même la visite guidée. Nos paysages son sublimes, je suis fière de partager notre histoire, notre culture et nos traditions.

Quand avez-vous été particulièrement fière du Luxembourg?

«Oh, la liste est longue! Je ressens de la fierté sur les plans économique, culturel, sportif et politique.

Qui ne devrions-nous pas oublier dans notre série sur les «ambassadeurs» de la marque luxembourgeoise?

«Nos artistes, nos créateurs!»

L’aventure #CelebratingLuxembourg continue sur celebratingluxembourg.com.