ENTREPRISES & STRATÉGIES
IMMOBILIER

Transaction finalisée

Pavillon français sur le siège d’ArcelorMittal



arcelormittal_siege.jpeg

L’acquisition a été réalisée pour un montant avoisinant les 130 millions d’euros. (Photo: DR)

L’immeuble qui abrite le siège d’ArcelorMittal vient de passer dans le giron du gestionnaire d’actifs français Amundi, qui réaffirme ses ambitions en Europe.

Une nouvelle opération qui traduit l’attrait de la localisation luxembourgeoise pour les investisseurs immobiliers. Le gestionnaire d’actifs français Amundi vient en effet d’acquérir l’immeuble Espace Pétrusse à Luxembourg-ville.

Situé entre le boulevard d’Avranches, l’avenue Charles de Gaulle et la rue du Laboratoire, l’immeuble qui abrite le siège mondial d’ArcelorMittal s’étend sur plus de 20.000 mètres carrés. Selon les informations de Paperjam.lu, le volume de l’investissement effectué par Amundi est supérieur à 130 millions d’euros. 

L’actif représente une acquisition importante pour Amundi et un premier investissement de taille au Luxembourg pour l’actionnaire majoritaire qu’est le Crédit Agricole. Amundi a été conseillé dans cette opération par Cushman & Wakefield qui, sur le plan européen, boucle une première transaction importante depuis le rapprochement avec DTZ. 

D’un portefeuille au rapprochement stratégique

Car Amundi ne s’est pas contenté de l’immeuble à Luxembourg-ville puisqu’il a repris l’ensemble du portefeuille Alpha, précédemment détenu par l’allemand KanAm Grund et dont l’Espace Pétrusse faisait partie. Ce portefeuille se compose de deux immeubles à Paris, de la tour Égée à La Défense, ainsi que de la tour PwC à Rotterdam. L’ensemble de l’opération est estimée à plus de 850 millions d’euros. 

Récemment, Amundi et Crédit Agricole Immobilier ont rapproché leurs activités de gestion immobilière en fusionnant leurs sociétés de gestion spécialisées Amundi Immobilier et CA Immobilier Investors (CAII) pour «faire émerger un acteur français de dimension européenne permettant un développement commercial ambitieux auprès des grands clients institutionnels en France et à l’international», indiquait Amundi dans un communiqué. 

Cette opération est indépendante du projet de nouveau siège d’ArcelorMittal au Kirchberg et qui reste encore en location dans le quartier Gare en attendant la finalisation du chantier.