ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Projet définitif

Nouveau Centre national d’incendie et de secours



Ce nouveau complexe prendra place sur un terrain de 5,2 ha appartenant à la Ville de Luxembourg. (Illustrations: Böge Lindner K2 Architekten)

Ce nouveau complexe prendra place sur un terrain de 5,2 ha appartenant à la Ville de Luxembourg. (Illustrations: Böge Lindner K2 Architekten)

Le projet définitif du nouveau Centre national d’incendie et de secours (CNIS) a été présenté jeudi 15 octobre. Le concept architectural est signé par BLK2 Böge Lindner K2 Architekten, en collaboration avec Architecture et Environnement, Schroeder et Associés, Jean Schmit Engineering et KPlan.

C’est à la Cloche d’Or, au 3 boulevard Kockelscheuer, juste à côté du futur campus de l’École et Lycée français, que s’implantera le nouveau Centre national d’incendie et de secours. Ce nouvel équipement permettra de regrouper la caserne des pompiers professionnels de la Ville de Luxembourg (actuellement située route d’Arlon), la direction de l’Administration des services de secours (actuellement située rue Robert Stümper) avec la Centrale des secours d’urgence (CSU-112), l’École nationale de la protection civile (actuellement située à Schimpach) et l’École nationale des services d’incendie et de sauvetage (actuellement située à Niederfeulen). C’est ainsi que pourront être regroupés les services de secours publics du Grand-Duché dans une nouvelle structure unique sous forme d’un établissement public, géré conjointement par l’État et les communes.

Rappelons que le 30 juin 2004, un concours d’architecture avait été lancé et remporté en décembre 2004 par BLK2 Böge Lindner K2 Architekten. A suivi l’élaboration de l’avant-projet sommaire de 2008 à 2012, suivi de l’avant-projet détaillé en 2013-2014. Le projet définitif a été élaboré de 2014 à 2015.

Le projet est réalisé en collaboration avec Architecture et Environnement, Schroeder et Associés, Jean Schmit Engineering et KPlan. Le bureau Paul Wurth assure la coordination générale.

Ce nouveau complexe prendra place sur un terrain de 5,2 ha appartenant à la Ville de Luxembourg. Le projet définitif est divisé en deux zones. La zone 1, dont le maître d’ouvrage est la Ville de Luxembourg, regroupe la caserne de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, l’administration des services de secours, le CSU-112 et l’Institut national de formation des secours. Cette zone est préfinancée par la Ville de Luxembourg qui sera remboursée par la suite par l’État. Au total, cette zone 1 représentera une surface de 39.752 m2 construits en classe énergétique B.

La zone 2, sous la maîtrise d’ouvrage de l’État et également financée par ce dernier, comportera le plateau technique avec les installations nécessaires à l’entraînement et la formation pratique des pompiers professionnels et volontaires. L’élément central de cette zone est constitué par un hall d’entraînement qui reproduit un échantillon d’immeubles représentatifs de l’architecture que l’on trouve au Grand-Duché, permettant la simulation réaliste de scénarios d’accidents et d’incendies. On trouvera ainsi un immeuble à deux étages avec des entrepôts, un immeuble d’habitation avec des commerces en RDC, un immeuble d’habitation à cinq étages avec toiture plate, un immeuble d’habitation ancien avec cave et enfin la reconstitution d’un système de canalisation. D’autres équipements spécifiques complètent ce plateau technique d’entraînement et de formation (maison à feu, caisson d’entraînement au bois, silo d’entraînement, tunnel routier et ferroviaire, etc.).

Le coût total de cet équipement s’élève à 19,5 millions d’euros. Les travaux commenceront en septembre 2016, pour une livraison prévue en juin 2020.

Article issu d'Archiduc.lu.