POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

D’ici 2017 au LNS

L’IBBL migrera vers Dudelange



ibbl_lns.jpg

L'IBBL, à l'étroit dans ses locaux provisoires de la rue Barblé, va rejoindre le Laboratoire national de santé. (Photo: paperJam / Archives)

Le transfert du laboratoire de la division de la Radioprotection de la direction de la Santé étant empêché, plan Cattenom oblige, c’est l’Integrated Biobank of Luxembourg (IBBL) qui a été désignée pour aller s’installer dans de nouveaux locaux – en cours de construction – du Laboratoire national de santé (LNS) à Dudelange.

L’Integrated Biobank of Luxembourg (IBBL) rejoindra prochainement le Laboratoire national de santé (LNS) à Dudelange, vient d’indiquer le ministère de la Santé, précisant qu’il faudrait cependant attendre la réalisation de la seconde phase du laboratoire, en cours de construction, prévue pour 2017.

Cette décision est intervenue après qu’il a été décidé qu’un autre laboratoire, celui de la division de la Radioprotection de la direction de la Santé, ne pouvait être transféré à Dudelange après l’adoption – en octobre dernier – du nouveau plan d’intervention d’urgence (PIU).

Également dénommé plan Cattenom, celui-ci précise qu’aucun service important ne peut être installé dans un rayon de moins de 15 kilomètres autour de la centrale, pour des raisons de sécurité.

Des synergies importantes

Cette place qui n’a pas encore été occupée mais qui s’est donc déjà libérée représente une belle opportunité pour l’IBBL dont les activités – qui ne cessent de progresser avec 12 nouveaux contrats de service signés l’an dernier – sont à l’étroit dans des bâtiments modulaires provisoires situés rue Barblé, à proximité du Centre hospitalier de Luxembourg (CHL).

Notant que l’IBBL pourrait être un partenaire idéal pour le LNS, le ministère de la Santé souligne que «le rapprochement physique de ces deux structures pourra engendrer des synergies importantes aussi bien en termes de qualité, qu’en termes de revenus supplémentaires et d'économies».