ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Diversification de la Place

Les fintech auront bientôt leur Maison



house_of_fintech.jpg

Pour accélérer le mouvement fintech sur la Place, Luxembourg for Finance veut réunir partenaires publics et privés. (Photo: Christophe Olinger)

Luxembourg for Finance coordonne une initiative, sur le mode PPP, afin de proposer une plateforme de rencontre pour les communautés gravitant autour des fintech. La House of Fintech, qui jouera aussi le rôle d’incubateur, verra bientôt le jour.

La rencontre avec un acteur coréen des fintech à l’agenda du ministre des Finances ce jeudi montre que le pari de la Place de servir de hub et de point de départ pour les sociétés du créneau fait son chemin.

Reprises plus largement dans la stratégie «Digital Luxembourg» visant à stimuler la prochaine phase de développement ICT, les fintech, à la croisée des routes technologiques et de la finance, avaient encore besoin, au Luxembourg, d’une plateforme où les différentes communautés puissent se rencontrer régulièrement pour échanger.

Un constat issu d’un groupe de travail sur le sujet, coordonné par Luxembourg for Finance. 

«Nous voulons créer un espace physique où les différentes communautés pourront se rencontrer, discuter des problématiques qu’elles partagent en vue de trouver des synergies et des solutions», déclare Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance.

La House of Fintech viendra donc en complément des incubateurs actuels et d’une initiative telle que Nyuko, en se concentrant sur ce créneau précis. 

Un incubateur dédié

«Nous voulons aussi créer un incubateur avec la présence permanente de start-up ainsi que des activités de coworking», ajoue Nicolas Mackel.

Une émulation et des activités souhaitées qui doivent aussi permettre de faire parler du Luxembourg à l’étranger dans le domaine, pour constituer une masse critique suffisante de sociétés présentes dans les fintech, l’une des conditions nécessaires pour devenir l’un des hubs européens.

Sur le plan local, le projet vise à tirer profit des compétences en place, tant dans l’industrie financière, dans l’ICT qu’au niveau de l’université, pour trouver des solutions digitales aux défis des acteurs financiers.

L’organisation d’événements spécifiques et parlant du positionnement du Luxembourg devra contribuer à l’intérêt des investisseurs étrangers. La House of Fintech permettra aussi de les accueillir dans un lieu symbolique lors de visites au Luxembourg, par exemple auprès d’autres institutions.

Une Maison dans la Maison

Envisagée sous la forme d’un partenariat public-privé, la plateforme veut fédérer le plus largement possible. Elle sera dotée d’une identité juridique et d’une gouvernance propre, ainsi que d’une équipe dédiée.

La Chambre de commerce a d’ores et déjà proposé de mettre à disposition du projet un espace au sein de la future House of Entrepreneurship, au 14 rue Érasme, à quelques pas de la House of Finance, siège de LFF et de l’ABBL notamment.

Quant au calendrier, on veut «avancer le plus vite possible» en coulisses, avec une concrétisation encore prévue pour cette année.