ENTREPRISES & STRATÉGIES

Inauguration

Le ruban est coupé pour Crystal Park



inaugurationcrystalpark.jpg

Le ruban officiel a été coupé avec le Premier ministre et le ministre des Finances. (Photo Christophe Olinger)

Le nouveau siège de PwC Luxembourg a officiellement été inauguré lundi soir en présence de 500 invités, dont le Premier ministre et le ministre des Finances. Les discours de circonstance ont été placés sous le signe d'une vision d'avenir de la Place.

Celui qui fut bourgmestre de la capitale et a signé l'autorisation du premier bâtiment du Ban de Gasperich s'est présenté hier soir devant quelque 500 personnes pour prononcer le discours d'inauguration des lieux, mais cette fois en tant que Premier ministre.

Xavier Bettel a en effet pris la parole durant la cérémonie d'ouverture officielle de Crystal Park, le siège flambant de neuf de PwC Luxembourg qui s'étend sur 30.000 mètres carrés et qui est occupé depuis quelques semaines par les 2.500 employés de la firme.

Saluant le nouveau visage que prendra le quartier du Ban de Gasperich – Cloche d'Or où s'élèveront d'ici quelques années des espaces mixant habitats, commerces et loisirs, le chef du gouvernement s'est aussi attardé sur la situation politique du pays, dans le contexte des LuxLeaks que PwC a vécu en première ligne.

Pour Xavier Bettel, «un pays qui ne veut pas avancer est un pays qui se meurt». Une forme d'encouragement à l'adresse de tous les acteurs de la Place qui devront continuer à composer avec l'évolution de la réglementation internationale, mue par la transparence. Sans toutefois aller vers une harmonisation totale des règles – fiscales – comme l'a rappelé Xavier Bettel en filigrane lors de son intervention.

Le ministre des Finances est quant à lui tout d'abord revenu sur l'évolution du métier d'auditeur au Luxembourg, principale occupation de PwC. Une profession qui a évolué quant à sa supervision et qui est à l'aube de connaître une nouvelle réforme, dite «Barnier», au 1er juillet 2016.

«Il y a 30 ans, le Luxembourg comptait 22 cabinets, contre 80 actuellement. 88 réviseurs d'entreprises étaient actifs, contre 470 aujourd'hui», a rappelé Pierre Gramegna. Utilisant l'image du nom du siège de PwC, Crystal Park, il a également encouragé la Place à aller vers la transparence souhaitée par le gouvernement, précisant que l'exécutif était prêt à trouver des solutions au niveau européen, mais que les problèmes ne pouvaient se régler in fine qu'au niveau mondial.

Un chantier qui s'achève, une page qui se tourne

Propriété d'AG Real Estate, Crystal Park aura nécessité quelque 24 mois de travaux sous la houlette du cabinet d'architectes P.ARC (Partnership for Architecture, Schemel Wirtz Architectes, Itten + Brechbühl) et d'AM CBL – Cit Blaton pour la réalisation. Le bâtiment a vu les équipes du premier cabinet d'audit et de conseil du pays migrer vers un site unique – contre trois auparavant – moins de 18 mois après la pose symbolique du premier crystal.

«Je tiens à saluer Flavio Becca pour sa vision, sa détermination pour faire du Ban de Gasperich une réalité», a déclaré Didier Mouget, managing partner de PwC Luxembourg. Ce discours d'inauguration revêtait une importance particulière pour le grand patron de la firme qui s'apprête, après neuf ans, à passer la main au 1er juillet 2015 à son successeur, John Parkhouse.

Préférant retenir les «bons jours» plutôt que les mauvais, en référence aux récentes attaques médiatiques, Didier Mouget a décliné son intervention autour des termes de «courage», «engagement» et «futur». Un avenir que le dirigeant prédit comme positif pour le pays s'il sait conserver sa principale force: sa capacité d'adaptation rapide.