POLITIQUE & INSTITUTIONS

Yves Bouvier

Le roi des ports francs soupçonné d'escroquerie



Yves Bouvier saluant le Grand-Duc Henri lors de l'inauguration du Freeport en septembre dernier. (Photo: Freeport.lu)

Yves Bouvier saluant le Grand-Duc Henri lors de l'inauguration du Freeport en septembre dernier. (Photo: Freeport.lu)

L'homme d'affaires suisse Yves Bouvier et deux de ses compatriotes, un couple suisse résidant à Monaco, soupçonnés d'escroqueries à l'encontre du milliardaire russe et président de l'AS Monaco Dmitry Rybolovlev, ont été placés en garde à vue à Monaco.

Yves Bouvier, l’un des promoteurs du Freeport du Findel, est soupçonné d'avoir vendu des dizaines de tableaux de grands maîtres (Picasso, Modigliani, Gauguin, Degas, Léonard de Vinci) à la famille de l’oligarque russe Dmitry Rybolovlev à des prix possiblement exagérés ou avec de faux documents, selon le Parquet monégasque, cité par l’AFP.

«Une enquête a été lancée par les autorités judiciaires monégasques contre Yves Bouvier, l'une des personnes les plus célèbres du monde de l'art», a fait savoir l’avocate du milliardaire dans un communiqué de presse, ajoutant que la famille Rybolovlev, qui a travaillé pendant 10 ans avec celui qui est présenté comme les «roi des ports francs», avait reçu «une information sur une possible fraude et une manipulation des prix du marché de l'art par M. Bouvier et ses complices».

Tableaux de maîtres

Ses complices, un couple suisse résidant à Monaco, sont soupçonnés d'avoir joué les intermédiaires avec la famille dans les ventes de tableaux, selon le procureur.

Les trois ressortissants suisses ont été placés en garde à vue mercredi.

Yves Bouvier est le patron de Natural Le Coultre, société familiale suisse spécialisée dans l'entreposage et les services pour œuvres d'art. Il est également un grand locataire des ports francs genevois, qui sont la propriété du canton de Genève.

Yves Bouvier a transposé son modèle d'affaires de ports francs dans l’enclave du port franc du Findel Luxembourg. Le Freeport est exploité par la société The Luxembourg Freeport Management Company, qui a pour actionnaire Natural Le Coultre Luxembourg. Outre Yves Bouvier, les trois autres administrateurs sont le Français Olivier Thomas, le Suisse Franco Momente et le Luxembourgeois David Arendt.