POLITIQUE & INSTITUTIONS
INSTITUTIONS

Recrutement

Le Mudam cherche un directeur de programmation



mudam_luxembourg_cchristian_aschman.jpg

La programmation artistique du musée va être repensée par un nouveau responsable. (Photo: Christian Aschman / archives)

Une offre d’emploi a été lancée internationalement. Le musée entend créer un nouveau poste de responsable des programmes et du contenu artistique. 

Arrivée depuis moins d’un an à la tête du Mudam, Suzanne Cotter entendait, bien évidemment, réorganiser le musée à sa manière et y insuffler non seulement une orientation artistique, mais aussi un style managérial. Après le recrutement de José da Costa comme directeur du développement et de l’engagement, c’est une annonce pour le Head of artistic programmes and content qui est parue internationalement.

Ce poste nouvellement créé doit «aider le musée à réaliser son ambition de devenir un pôle d’attraction de l’art contemporain en Europe et au-delà.» Et la personne réfèrera directement à la direction pour «guider les équipes de conservation et de collection dans l’élaboration d’un programme d’expositions de classe mondiale et d’une collection de référence pour le Luxembourg et en Europe».

Un commissaire d’expérience

Bien évidemment, le Mudam est à la recherche d’un «commissaire d’exposition chevronné, reconnu pour son excellence en matière de réalisation d’expositions et possédant une grande expérience dans les musées ou les institutions artistiques». Des contacts parmi les conservateurs de musées et les artistes, ainsi que l’expérience de l’acquisition de collections et de la gestion d’équipes sont également requis.

L’annonce qui renvoie au cabinet de recrutement Liz Amos, spécialisé dans les postes de direction (dans les domaines des arts et du patrimoine), n’est lancée que pour trois semaines, du 24 novembre au 14 décembre.

Ce nouveau recrutement supposera très certainement une réorganisation du département Contenu et programmation dont Clément Minighetti est l’actuel responsable, avec Marie-Noëlle Farcy et Christophe Gallois comme curateurs. Les termes de cette réorganisation ne sont pas encore connus.