POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Discussion citoyenne

Le «grand débat» de Macron s’invite au Luxembourg



Le «grand débat» initié par Emmanuel Macron tend également à faire participer les Français résidant au Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Le «grand débat» initié par Emmanuel Macron tend également à faire participer les Français résidant au Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Dans la lignée du grand débat national voulu par le président de la République, des élus consulaires du Luxembourg organisent cinq apéros-débats pour les résidents et les frontaliers. Premier rendez-vous ce samedi 2 février.

Quatre élus consulaires du Luxembourg, d’appartenances politiques différentes, ont mis sur pied des séances sur le modèle du «grand débat».

Les 54.310 Français résidant au Luxembourg et les 100.000 frontaliers pourront ainsi se joindre à la discussion instaurée par Emmanuel Macron. 

Le Luxembourg est une des seules communautés françaises à l’étranger à s’impliquer dans le débat, font savoir les organisateurs.

Voici l’agenda des cinq réunions organisées et les thématiques:

  • Plus de force à la démocratie et quelles modalités pour la participation directe: où seront abordés des sujets comme la reconnaissance du vote blanc ou le vote obligatoire. Le samedi 2 février à 16h30 au Café Français, 14 place d’Armes à Luxembourg-ville.
  • Transition écologique et l’exemplarité des établissements français de l’étranger. Le jeudi 7 février à 18h30 à Nature et Eléments, 7B rue des Joncs à Howald.
  • Organisation de l’État et des collectivités publiques: l’amélioration du service public à l’étranger et la promotion du service civique à l’étranger. Le mercredi 13 février à 18h30 au Café Français, 14 place d’Armes à Luxembourg-ville.
  • Impôts, dépenses et actions publiques: l’aide au retour (insertion, réinsertion, chômage) et la fiscalité pour demain et pour tous, en France comme à l’étranger. Les charges sociales et les impôts des résidents. Le mercredi 27 février à 18h30 au Café Français, 14 place d’Armes à Luxembourg-ville.
  • Économie et éducation: comment rendre les entreprises françaises plus compétitives, la taxation des revenus français des résidents étrangers et la promotion des instituts français, alliances, à l’étranger. Le samedi 2 mars à 16h30 au Café Français, 14 place d’Armes à Luxembourg-ville.

Les conseillers consulaires ont également déposé deux cahiers de doléances: l’un dans la salle d’attente du Consulat et l’autre au 1er étage du Café Français, 14 place d’Armes.

De plus, une permanence consacrée au «grand débat» chapeautée par Bruno Théret se tiendra de 17h à 18h le 31 janvier, les 6, 15, 21 et 25 février et les 8 et 15 mars 2019 dans la salle du consulat.