POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Législatives 2018

Le DP défend le modèle luxembourgeois



congresdp.jpg

Le Premier ministre n’est pas encore officiellement tête de liste pour son parti, mais cela ne devrait être qu’une formalité le 3 mai prochain. (Photo: Nader Ghavami)

Le DP était réuni en congrès dimanche. L’occasion de motiver les troupes avant de présenter les listes le 3 mai. 

Après le CSV et le LSAP, c’était au tour du DP d’être réuni en congrès ce dimanche, au Tramsschapp. Comme pour tous les partis jusqu’ici, le programme électoral n’est pas encore dévoilé, mais ses ténors ont laissé filtrer quelques thèmes de campagne, dont une défense du modèle luxembourgeois.

Xavier Bettel a ainsi rappelé que le pays avait toujours combiné tradition et modernité pour assurer son développement, et donc ses finances publiques. Pour le Premier ministre, le DP a montré durant la mandature qu’il ne s’était pas contenté des discours, mais qu’il avait agi pour faire en sorte que le pays se porte mieux qu’il y a quatre ans.


Pour la présidente du parti, Corinne Cahen, le pays doit continuer à se concevoir comme un espace multilingue, avec le luxembourgeois comme langue primaire.


Questions de temps

Cinq thèmes de campagne étaient affichés sur la scène, devant les quelque 300 délégués du parti: travail et vie, mobilité et infrastructures, enfants et l’avenir, économie et la finance, et identité et culture.

Le parti veut notamment que chacun puisse mieux disposer de son temps, entre travail et vie privée. Une sorte de «souveraineté temporelle» dont dépendra l’adaptation de la législation ou l’utilisation des outils numériques pour revoir la manière de travailler.

En lien direct avec la notion de travail, la mobilité et les infrastructures seront aussi au cœur de la campagne du DP, qui veut poursuivre les efforts sur tous les axes de mobilité.

Reste l’épineuse question du modèle de croissance pour l’avenir, qualifiée de qualitative ou sélective dans les récents débats. Le DP ne semble pas vouloir opposer économie et environnement.

Claude Lamberty confirmé

Prochain rendez-vous: le 3 mai à l’Atelier pour présenter les candidats du parti. 

À noter que le congrès de dimanche a permis de confirmer le député Claude Lamberty au poste de secrétaire général du parti, qu’il avait repris suite à la démission de Marc Ruppert. Claude Lamberty a été confirmé à 91,6%.