ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Offre publique d'achat

Le Club Med pratiquement sino-luxembourgeois



club_med_club_med.jpg

Selon Bruxelles, l'opération ne serait pas de nature à poser des problèmes de concurrence. (Photo: Club Med)

La Commission européenne a donné son feu vert à la prise de contrôle du Club Méditerranée par le conglomérat d’origine chinoise Fosun Luxembourg Holdings et Axa Investment Managers. Il reste un obstacle juridique à lever en France.

La Commission européenne a donné, mercredi à Bruxelles, son feu vert à l’OPA sur le Club Méditerranée. L’institution, gardienne des règles de concurrence, a validé la prise de contrôle par des acteurs… luxembourgeois.

Les acheteurs, sur les rangs depuis des mois, sont le (puissant) conglomérat chinois Fosun – via sa structure basée au Grand-Duché, Fosun Luxembourg Holdings, créée en mai dernier – et la branche private equity du groupe Axa. Axa Investment Managers (Axa IM) est aussi bien présente au Luxembourg, où elle opère pour des investisseurs basés localement. «Le modèle multiexpert d'Axa IM repose sur des équipes de spécialistes de l'investissement gérant des produits intégrant une seule classe d'actifs – Axa Fixed Income, Axa Framlington, Axa Rosenberg, Axa Funds of Hedge Funds, Axa Private Equity, Axa Real Estate, Axa Structured Finance – ainsi qu'une équipe multi asset client solutions», explique la société sur son site web..

Accessoirement, il faut aussi rappeler (voir paperJam.lu du 17 juillet dernier) que Club Med Holding a aussi été au Grand-Duché (depuis 1999, mais dissoute en 2001), comme Club Med Finance (dissoute en 2002), et que Club Med Asie (!) y est toujours installée (fondée en 1999 par la S.A. Club Méditerranée).

556 millions d'euros

Pour la Commission de Bruxelles, les conséquences d'une telle opération sur le marché des services fournis par les agences de voyage, notamment, ne seraient pas de nature à poser des problèmes de concurrence. Selon le communiqué des commissaires, cité par l’AFP, «l’entité née du rapprochement entre Club Med et ses deux principaux actionnaires, Fosun et Axa PE, aura des parts de marché cumulées très limitées».

L’OPA avait déjà reçu le 25 juin l'approbation à l'unanimité du conseil d'administration du groupe Club Med. L’offre serait valorisée à quelque 556 millions d’euros.

Il reste un obstacle à lever, en France, où cette reprise d’un fleuron hexagonal ne passe pas sans aigreur. Deux actionnaires minoritaires du Club Med ont déposé des recours fin juillet. L’AMF (l’Autorité des marchés français) a reporté la clôture de l'OPA après la position prise par la cour d'appel de Paris, saisie du recours. La date de sa décision ne sera connue que le 24 septembre.