POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Conséquences du Brexit

L’ABE au cœur des négociations



eba_corporate_pic_3.jpg.jpg

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, et le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, ont proposé une procédure spécifique, mais celle-ci doit encore être discutée et validée par les 27. (Photo: EBA Europe)

Les modalités concernant le transfert des deux agences de l’UE qui ont actuellement leur siège au Royaume-Uni, l’Agence européenne des médicaments (EMA) et l’Autorité bancaire européenne (ABE), doivent être décidées ce soir à Bruxelles.

C’est à partir de 22h30 ce jeudi, juste après le dîner de travail, que le Conseil européen se réunira en configuration de l’UE à 27 pour définir la procédure relative à la décision de transfert des deux agences de l’UE.

Le Luxembourg, qui convoite l’ABE aux côtés de Francfort, attend avec impatience les modalités et les critères qui seront choisis pour définir la ville européenne qui accueillera l’agence bancaire.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, et le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, ont proposé une procédure spécifique à cet effet.

«Celle-ci prévoit un vote des 27 États membres à l’automne, à la suite d’une évaluation des candidatures fondée sur des critères objectifs», précise un communiqué du gouvernement. Mais elle doit encore être discutée et validée par l’ensemble des États membres.