ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Bière de Rulles

La passion devenue succès



Paperjam

Cette "Success Story" n'a rien à voir avec celles, rares, ayant survécu à l'explosion de la "bulle Internet". Pourtant, de bulles, il en est bien question: celles nées de la passion de l'artisanat et du travail des produits naturels et de la terre. Des bulles qui portent un nom: "La Rulles, Bière de Gaume".

Rulles, petit village de l'entité de Habay, à l'ouest d'Arlon, connaît ainsi son deuxième titre de célébrité. Le premier n'est autre que le célèbre grammairien belge, Maurice Grevisse, dont les manuels ont formé des centaines de générations de collégiens.

Mais si M. Grevisse n'est sans doute pas connu aux Etats-Unis, la bière de Rulles, elle, a franchi l'Atlantique pour y faire sa place dans le marché très select des bières belges, grâce à la complicité d'une autre brasserie de la province de Luxembourg, la Brasserie d'Achouffe, qui a fait goûter la Rulles à son importateur.

Blonde, brune ou triple (seule cette dernière est pour l'instant aux Etats-Unis), aux étiquettes très originales du dessinateur Palix, qui a su créer un style sans équivalent, la Rulles garnit aussi déjà les rayons de magasins spécialisés en Italie, au Danemark et - "très peu", admet le brasseur - en Grande-Bretagne. Elle est en revanche encore absente au Luxembourg, lacune qui devrait bientôt être comblée...

Cette réussite vaut son pesant d'or lorsqu'on précise que la brasserie a été créée en juin... 2000, avec un seul produit, la Rulles blonde, qu'elle est montée en puissance de manière très contrôlée malgré le succès et la forte demande, et que son brasseur-fondateur, Grégory Verhelst, est très strict sur le respect du travail artisanal et de la qualité.

Jeune ingénieur agronome formé à l'université de Louvain-la-Neuve, Grégory Verhelst y a rencontré son épouse, originaire de Châtillon. Installé dans la région et fana de bière, il projeta immédiatement de créer sa brasserie. "Puisque je ne me privais pas de faire mes commentaires sur les bières des autres, pourquoi ne pas en faire une moi-même? C'était simplement un challenge personnel pour me prouver que je pouvais y arriver".

Esprit d'entreprendre, compétences: le challenge est devenu réussite. Aujourd'hui, on vient visiter la petite brasserie de toute l'Europe, d'Amérique et même du Japon, notamment dans le cadre de circuits organisés qui passent aussi par le Grand-Duché. C'est par souci de qualité que Grégory Verhelst a choisi de s'installer à Rulles pour produire sa bière de fermentation haute en bouteille, non filtrée et non pasteurisée. L'eau, qui joue un rôle essentiel dans la fabrication de la bière, vient d'un captage dans la forêt de Rulles, en zone Natura 2000. "Sa composition minérale correspond à ce que je cherchais: une eau très, très peu chargée en sel', explique le brasseur, qui garde la tête froide: "J'essaie de limiter ma croissance en volume sous 40% par an. Ce n'est pas toujours évident, vu la demande. Artisan, je ne produis pas de manière bohême, mais je veux maintenir la qualité la plus haute. Ma philosophie de production, c'est la taille humaine".