POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Infrastructures

La gare de Pfaffenthal-Kirchberg, en deux temps



pont_rouge.jpg

La future gare de Pfaffenthal-Kirchberg sera mise en service le 10 décembre 2017. Elle sera desservie, dans un premier temps, par quatre trains par heure, dans les deux sens. (Photo: paperJam / Archives)

La future gare de Pfaffenthal-Kirchberg, sous le Pont Rouge, sera mise en service le 10 décembre 2017. Quatre trains par heure – dans les deux sens – la desserviront jusqu’en 2020, puis six par la suite, quand les travaux de transformation de la gare de Luxembourg seront terminés.

Le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, vient d’apporter quelques précisions quant à la nouvelle gare de Pfaffenthal-Kirchberg, en cours de construction sous les pieds du Pont Rouge et qui sera notamment desservie par le futur tram, dont la mise en service est prévue pour le deuxième semestre de 2017.

En réponse à une question parlementaire de Sylvie Andrich-Duval et Serge Wilmes (CSV), François Bausch indique que la gare de Pfaffenthal-Kirchberg sera opérationnelle à compter du 10 décembre 2017. Elle sera alors desservie par quatre trains par heure, dans chaque sens.

À l’aller, deux trains poursuivront ensuite leur parcours vers Troisvierges, et les deux autres vers Diekirch; tandis qu’au retour, les quatre trains auront leur terminus en gare de Luxembourg. Dans une phase transitoire qui s’étendra jusque 2020, certains de ces trains seront prolongés vers la ligne du Sud au retour, ou auront leur origine sur cette ligne à l’aller.

À compter de 2020, après les travaux de transformation de la gare de Luxembourg, la gare de Pfaffenthal-Kirchberg sera desservie par six trains par heure en provenance de la ligne du Sud et vice versa. Quatre poursuivront leur trajet vers la ligne du Nord, tandis que les deux autres y auront leur terminus.