ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Investissement

Field injecte 1,5 million dans Emresa



valerie_crauser_emresa_mm.jpg

Valérie Crauser devient actionnaire et administrateur délégué d’Emresa. (Photo : Maison Moderne)

La société Emresa, qui exploite la carte Sympass et le service de conciergerie Aladin, se donne les moyens d’un développement vers la Grande Région, avec l'appui de la sicar.

Alors que la société s’apprête à fêter ses 10 ans, Emresa vient de se restructurer au terme d’une opération de management buy out menée avec le soutien du fonds Field (sicar). Montant de l’appui financier : un peu plus de 1,5 million d’euros, qui va notamment servir pour le développement des services Sympass (carte de fidélité multienseigne) et Aladin (services de conciergerie) dans la Grande Région.

L’opération s’est faite avec la participation de Tenzing Partners, qui a joué les intermédiaires entre la société, à la recherche de leviers financiers pour son expansion, et le fonds de type sicar, spécialisé dans les opérations de transmission d’entreprises.

« Nous avons rencontré plusieurs fonds, mais c’est avec Field que le courant est le mieux passé », témoigne Marc Neuen, jusqu’alors actionnaire unique de la société qu’il a fondée en 2003, mais qui souhaitait prendre du recul avec le management opérationnel de la société. C’était, du reste, plus ou moins déjà le cas, puisque Valérie Crauser, qui fut la première recrue d’Emresa en 2005, était en charge, depuis 2008, de la gestion quotidienne de la société.

46.000 membres Sympass

Âgée aujourd’hui de 40 ans, elle est confortée dans ses fonctions de manager général et devient, de surcroît, actionnaire et administrateur délégué, avec des idées plein la tête. « Actuellement, il est possible d’utiliser la carte Sympass chez certains partenaires en dehors du Luxembourg, mais nous n’avons pas prospecté auprès des entreprises au-delà des frontières pour qu’elles proposent nos services à leurs employés. Deux nouvelles personnes vont débuter cette semaine pour prospecter sur les marchés belges et allemands », précise-t-elle.

Au Luxembourg, Sympass revendique quelque 46.000 membres répartis sur 270 sociétés, soit environ un salarié sur huit. Les services de conciergerie Aladin, eux, regroupent une quinzaine d’entreprises partenaires.

Le capital d’Emresa est désormais détenu aux deux tiers par Field et à un tiers par Marc Neuen et Valérie Crauser. Une structure qui pourrait évoluer au fil du temps. « Il n’est pas exclu que dans quelques années, nous procédions à une nouvelle tranche de MBO et que Valérie Crauser monte encore dans l’actionnariat. Cela fait partie des conditions de cette opération », précise Philippe Denis, partner chez Field.

Marc Neuen n’en est pas à sa première société « vendue », après les expériences réussies des sites Internet Luxjob (revendu à Monster en 2000) et atHome (cédé au groupe australien Rea en 2007). « Mais cette fois-ci, il est important de noter que je reste impliqué dans le développement stratégique de la société », prévient-il.