POLITIQUE & INSTITUTIONS
EUROPE

Présidence du Conseil de l’UE

En trio et en piste, vers Luxembourg 2015



italie-lettonie-luxbg.jpg

Le 7 avril dernier, une déclaration de collaboration parlementaire était signée en vue du trio Italie-Lettonie-Luxembourg. (Photo: LRS)

Dans un an débutera la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union. Le trio Italie-Lettonie-Luxembourg prend son service ce mardi. Un logo est aussi là, pour le branding du pays autour de Luxembourg 2015.

Ce 1er juillet, un nouveau trio européen entre en scène. Et son troisième élément, le Luxembourg, sera plus particulièrement sous les projecteurs dans un an, pour Luxembourg 2015.

L’Italie assurera la présidence du Conseil de l’Union européenne au deuxième semestre 2014, jusqu’au 31 décembre. La Lettonie prendra le relais de la présidence dans la première moitié de l’année 2015, à savoir du 1er janvier au 30 juin. Et le Luxembourg sera à la barre de l’UE au deuxième semestre 2015, entre le 1er juillet et le 31 décembre.

Le traité de Lisbonne prévoit que la présidence du Conseil de l’Union est assurée par des groupes de trois États membres, dont la composition doit respecter les diversités et équilibres géographiques de l’UE. Ces groupes sont déterminés préalablement et les trois parties prennent chacune six mois de présidence effective, tout en collaborant en triangle. L’objectif est d’assurer la continuité et la cohérence dans les travaux du Conseil.

La promotion, une priorité

Le trio présidentiel ne s’arrête d’ailleurs pas aux gouvernements. Ainsi, le 7 avril dernier, une déclaration relative à la coopération entre les parlements d’Italie, de Lettonie et du Luxembourg était signée, dans la salle de la Constitution du Seimas de la République de Lituanie. La déclaration engage les trois assemblées sur l’élaboration et la mise en œuvre du programme parlementaire.

Pour le Luxembourg de l’ère Bettel-Schneider-Braz, l’entrée dans le trio européen est aussi le corridor vers la présidence qui débutera dans un an jour pour jour. Comme le gouvernement issu des élections législatives de 2013 a fait de la promotion du Grand-Duché de Luxembourg une de ses priorités, il était aussi précisé, dans l’accord de coalition, que la présidence de 2015 constituerait l’occasion idéale pour mettre en valeur les atouts du pays.

C’est donc une forme de branding qui s’opère et qui commence par un logo. Le gouvernement vient d’approuver, signale-t-il dans un communiqué ce mardi, «le logotype officiel de la présidence luxembourgeoise».

Le logo de la présidence 2015
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Dix ans après la présidence Luxembourg 2005, qu’est-ce qui change? Le ministère des affaires étrangères et européennes précise qu’un «nouveau visuel n’a pas été élaboré pour celle de 2015, mais (que) le logotype destiné à la promotion du Luxembourg à l’étranger a été adapté, ceci au vu des contraintes budgétaires et afin de minimiser les coûts de réalisation». Le logo réalisé à l'époque par l'agence Binsfeld a été retravaillé par cette dernière.

Le pays et sa «marque de fabrique» sont donc placés au centre de la future présidence luxembourgeoise. Le triptyque est aussi décliné dans le plurilinguisme du pays, le logo officiel ayant trois versions, en français, allemand et… anglais.

Pour la présidence luxembourgeoise version 2015, ce logo met davantage l’accent sur le nom «Grand-Duché de Luxembourg» – c'était juste Luxembourg en 2005 –, en taille de police plus généreuse et en majuscules, «afin de donner un message fort quant au positionnement du pays». Dans sa version d’origine, le logo se terminait par un point rouge. Dans la nouvelle version, il est bleu et placé devant le «lu», ce qui renvoie aussi à l’ère numérique et au portail www.luxembourg.lu, porte d’entrée unique pour toutes les informations d’ordre général liées au Grand-Duché: tourisme, culture, politique, économie, société...

Co-branding

À noter que, le Secrétariat général du Conseil de l’UE ayant sorti en janvier dernier une nouvelle identité visuelle pour le Conseil, les présidences futures ont été invitées à utiliser un co-branding, en fusionnant ou en juxtaposant les logos de l’institution européenne et de la présidence nationale.

Le logo de Luxembourg 2015 a donc aussi été décliné selon ce mode.

La déclinaison du logo de la présidence 2015

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)