POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Conflit dans la fonction publique

Échec en vue de la médiation à la Spuerkeess



cs_francoise_thoma-5896_1024.jpg

La décision d’éventuelles actions syndicales de la CGFP au sein de la Spuerkeess sera prise le 7 novembre prochain. (Photo: Fabrizio Maltese / archives)

En annonçant, lundi, son refus de la proposition du médiateur, la CGFP brandit la menace d’actions syndicales à la BCEE. En cause, un texte qui ne tiendrait «nullement» compte des positions de la confédération sur l’avancement automatique des carrières.

La tension est montée d’un cran, lundi, dans le conflit qui oppose la Confédération générale de la fonction publique (CGFP) à la direction de la Spuerkeess. Le refus de la proposition du médiateur par le puissant syndicat de la fonction publique risque en effet d’aboutir à l’échec de la procédure.

Pour Romain Wolff, président de la CGFP, le texte soumis sur la question de l’avancement automatique des carrières est «inacceptable», car jugé trop proche de celui du gouvernement. Et ne tiendrait «nullement» compte des propositions faites par le syndicat.

Ce dernier annonce qu’il prendra une décision définitive sur d’éventuelles actions syndicales le 7 novembre prochain. Pour rappel, ce conflit trouve son origine dans l’application de la réforme de la fonction publique de 2015, qui prévoit notamment l’instauration d’un système d’appréciation des performances professionnelles des fonctionnaires.