ENTREPRISES & STRATÉGIES

Développement

Deloitte, emblème de la «nouvelle» Cloche d’Or



deloitte1erepierre.jpg

Deux ministres, Étienne Schneider et Pierre Gramegna, avaient fait le déplacement pour l'occasion. (Photo: Christophe Olinger)

La pose symbolique de la première pierre du futur siège de la firme de conseil et d’audit marque une nouvelle étape dans l’émergence du futur quartier vedette de la ville. Livraison prévue pour octobre 2018.

Pas moins de deux ministres, Étienne Schneider et Pierre Gramegna, étaient présents, ce mercredi, pour la pose symbolique de la première pierre du futur siège de Deloitte à la Cloche d’Or. Une marque affirmée du soutien inconditionnel du gouvernement pour les entreprises en développement et à la recherche d’un nouveau rayonnement dans le paysage économique du pays. «Si vous n’aviez pas constaté qu’il y a des perspectives de développement dans une économie qui se porte bien, vous n’auriez pas lancé ce projet», s’est réjoui le ministre des Finances Pierre Gramegna à l’adresse des dirigeants de Deloitte.  

À l’horizon du premier semestre 2019 (le bâtiment étant prévu d’être livré, «brut», en octobre 2018), la deuxième firme de conseil et d’audit du pays (1.800 employés actuellement répartis sur trois sites différents) prendra place dans les quelque 30.000m2 de ce complexe constitué d’une tour principale de 60 mètres (16 étages), creusée en son cœur et d’un second bâtiment de 22 mètres, les deux étant reliés par un vaste atrium.

Une installation qui clôturera la valse des Big Four qui, depuis un an et demi, ont tous investi de nouveaux locaux: à deux pas de là pour PwC, qui fut le premier à bouger (à l’automne 2014), puis KPMG (en janvier 2015) et EY (en janvier dernier).

Ce quartier doit de nouveau être synonyme de bien-être et de plaisir de vivre.

Michel Knepper, directeur des opérations (Grossfeld PAP)

«Ce bâtiment à l’architecture marquante (il est signé des architectes luxembourgeois Paul Bretz et Stefano Moreno, ndlr) sera un des emblèmes de ce ban de Gasperich, que nous préférons d’ailleurs appeler ‘La nouvelle Cloche d’Or’», a indiqué Michel Knepper, le directeur des opérations chez Grossfeld PAP, le développeur du projet et propriétaire du bâtiment dans lequel Deloitte a signé un contrat de location pour 15 ans. «Ce quartier doit de nouveau être synonyme de bien-être et de plaisir de vivre.»

La bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, également présente à cette cérémonie de la pose de la première pierre, n’a pu que se réjouir de ce développement en cours, «qui s’inscrit dans notre démarche de développement maîtrisé de la ville», a-t-elle indiqué, rappelant que la très forte connexion de cette «nouvelle» Cloche d’Or avec le réseau de transports publics en faisait un atout majeur.

Le chantier du futur siège de Deloitte

Notre modèle de desk sharing sera peut-être encore davantage accentué dans ces nouveaux locaux.

Sophie Mitchell, membre du comité de direction (Deloitte)

La question de la mobilité ne manque pas d’ailleurs d’être au cœur du projet tel qu’il s’organise au sein de chez Deloitte. «Nous travaillons déjà en interne depuis un moment sur de nouvelles façons de travailler», explique à Paperjam.lu Sophie Mitchell, partner, audit leader chez Deloitte, et en charge, au sein du comité de direction, de la gestion de ce dossier. «Nous avons déjà un modèle de desk sharing qui fonctionne bien, mais qui sera peut-être encore davantage accentué dans ces nouveaux locaux.» La capacité d’accueil de ce bâtiment est de quelque 2.100 postes de travail avec un total de… 240 emplacements de parking.