POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Projet pilote

Belvaux possède la première route solaire du pays



dsc_5015.jpg

La route solaire s’étend sur une surface de 15m sur 3. La production d’énergie solaire fournit en électricité les serveurs de l’administration de Sanem. (Photo: ville de Sanem)

La Commune de Sanem a fait installer à Belvaux une portion de route solaire. La production d’électricité a débuté depuis ce mois de septembre.

C’est la surface du parking situé entre la mairie de Sanem et le bureau de poste de Belvaux qui accueille la première route solaire du Luxembourg. 30 dalles photovoltaïques spécialement conçues pour les voies urbaines recouvrent une surface de 30m². La route s’étend sur une surface de 15m sur 3.

La production d’énergie solaire fournit en électricité les serveurs de l’administration. La production annuelle en électricité est estimée à 3.105kWh. «Nous récoltons des données grâce à un dispositif de l’infrastructure installée» détaille le chef de service écologique de Sanem, Joseph Mathieu.

J’ai de sérieux doutes sur la durabilité.

Susanne Siebentritt, chercheuse au laboratoire photovoltaïque de l’Université du Luxembourg

Néanmoins, ce type d’installation ne fait pas toujours l’unanimité. «Je ne vois pas beaucoup d’avantages», confie la scientifique Susanne Siebentritt, chercheuse au laboratoire photovoltaïque de l’Université du Luxembourg. «Ces cellules solaires produisent moins d’électricité que si nous les placions sur une façade ou sur le terrain. J’ai de sérieux doutes aussi sur la durabilité».

La durée de vie de la route solaire à Sanem est estimée à 15 ans. «Pour un avenir d’énergie renouvelable, nous avons clairement besoin d’une combinaison d’éoliennes et de cellules solaires», ajoute la scientifique. Mais «la source d’énergie la moins polluante est certainement l’économie d’énergie. Et c’est autant une question de mode de vie personnel que de processus industriels que nous utilisons.»

(Photo: Ville de Sanem)

Sécurité routière

Si les résultats sont positifs, le service écologique de la Ville de Sanem souhaiterait développer d’autres technologies de ce genre sur son territoire. «Il s’agirait d’installer des signalisations et des lumières Led dans le sol, afin de sécuriser nos passages pour piétons. Le système serait alimenté par l’énergie solaire» explique à Paperjam le responsable du service écologique de la Ville. 

La route solaire de Sanem est le premier projet pilote de type Wattway au Grand-Duché de Luxembourg. La technologie est développée par la société Colas, l’un des leaders mondiaux des infrastructures de transport. L’investissement s’élève à 76.000 euros HTVA. Le projet a été cofinancé par la Commune de Sanem et Sudgaz.

Les ambitions nationales d’ici 2020

Selon des chiffres de 2017 communiqués par le ministère du Développement durable, l’énergie photovoltaïque au Luxembourg alimente la production d’électricité de 27.000 ménages. Le nombre de contrats/centrales est de 6.813.

D’après le ministère de l’Économie, le plan national en matière d’énergie renouvelable prévoit d’atteindre 11% d’énergies vertes de la consommation finale d’ici 2020. 

Le plan prévoit aussi d’augmenter la part des carburants renouvelables dans le secteur des transports, pour arriver à 10% de la consommation finale d’énergie.