ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Commerce

50 ans de chocolats et pâtisseries



Après 50 années, Pit Oberweis cherche encore à étonner avec des produits d’excellence. (Photo: Maison Oberweis)

Après 50 années, Pit Oberweis cherche encore à étonner avec des produits d’excellence. (Photo: Maison Oberweis)

La maison Oberweis fête ses 50 ans d’existence. Elle était à l’honneur ce week-end à Paris à l’invitation du Club des croqueurs de chocolat.

«Une journée chez Oberweis», tel a été le thème de la dégustation, orchestrée par Stéphane Bern, pour mettre à l’honneur la maison luxembourgeoise lors d’une cérémonie au Royal Monceau à Paris. Le très sélect Club des croqueurs de chocolat avait invité Pit Oberweis à présenter ses créations pour célébrer les 50 ans de la maison. Petit pain chocolat-framboise, cake au chocolat, glace au chocolat, truffe et bonbons chocolat étaient au menu.
Il faut dire que depuis toujours, le fondateur Pit Oberweis – et à sa suite ses fils Tom et Jeff – se bat pour faire connaître et apprécier «le vrai chocolat», celui qui ne contient pas d’huile de palme et même celui qui est de «pure origine». Ce qui lui vaut donc d’être membre de cette association de passionnés. Mais avant cette reconnaissance internationale, Pit Oberweis a commencé comme un petit pâtissier de quartier.

Innovation et excellence

«Ma vocation est née d'une rédaction que je devais faire pour l’école», se souvient le maître de maison. «J’ai toujours voulu innover, aller plus loin», ajoute-t-il en pointant par exemple les premières commandes livrées à moto depuis le magasin du Limpertsberg. C’est son insatiable curiosité qui a poussé Pit Oberweis à s’intéresser à de nouvelles saveurs et à apporter sur les tables luxembourgeoises des desserts teintés d’exotisme, tout en n’oubliant pas le Bamkuch ou les macarons, indissociables de la tradition luxembourgeoise.

«Mes collaborateurs disent sans doute que je suis maniaque. Mais c’est le soin du détail, le choix et la fraîcheur de matières premières irréprochables et l’exigence de chaque instant qui nous ont permis la réussite que nous connaissons», avoue-t-il. S’il est clairement l’artisan de cette réussite, Pit Oberweis insiste aussi sur sa succession et sur l’aspect familial de l’entreprise: sa femme Monique, leurs deux fils Tom et Jeff, rejoints par leurs épouses Nicole et Léa, sont tous impliqués dans la maison.

25 millions de chiffre d'affaires

50 ans après l’ouverture d’une pâtisserie artisanale, ce sont désormais 340 personnes qui travaillent dans les différents départements: création, fabrication (150 personnes, boulangers, pâtissiers, traiteurs), emballage et qualité. Le groupe employait 320 personnes au total en 2012. Le chiffre d'affaires d'Oberweis s'élevait cette année à plus de 25 millions d'euros.

Le moteur est toujours la création, pour évoluer avec les goûts des clients et apporter de nouvelles saveurs. «La recherche comprend plusieurs étapes: association de parfums et de textures, affinage de la recette et mise en valeur du produit par une présentation sublimant l'aspect visuel», détaille le patron.
La cérémonie parisienne pour les 50 ans d’Oberweis a été le point d’orgue d’une année marquée par de nombreuses actions «pour faire la fête avec nos clients». Des campagnes de promotion autour de certains produits, un vaste casting sur internet pour trouver le visage poupin et gourmand qui allait accompagner la marque, des gâteaux personnalisés, une page Facebook, tous les outils du marketing d’aujourd’hui ont été mis en œuvre autour de cet anniversaire.