PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Classement

3 regtech luxembourgeoises reconnues mondialement



fit4start_2018_36.jpg

Ume, Algoreg et Governance.com figurent toutes les trois dans la liste des 100 regtech les plus innovantes au monde, publiée mercredi par la plate-forme RegTech Analyst.

Les classements et les listes autour des start-up du secteur financier sont nombreux, mais celui de l’institut de recherche RegTech Analyst fait autorité. Et cette année, il inclut trois jeunes pousses luxembourgeoises dans sa liste des regtech les plus innovantes au monde et que «chaque institution financière doit connaître en 2019.»

Selon RegTech Analyst, plus de 4 milliards de dollars ont été investis dans des regtech depuis 2016. La concurrence est donc de plus en plus rude sur ce marché et les profils de 824 regtech ont été étudiés pour parvenir à cette liste finale des 100 les plus innovantes.

«L’impact des regtech les plus innovantes sera mesuré en milliards de dollars au cours des prochaines années», estime dans un communiqué Mariyan Dimitrov, responsable de la recherche chez RegTech Analyst. «Les entreprises de la liste de cette année offrent des solutions qui améliorent les processus dans l’ensemble de la fonction de conformité, y compris la vérification de l’intégration, la gestion des risques, la surveillance des communications, la sécurité de l’information et le reporting en utilisant les dernières technologies comme l’intelligence artificielle, la chaîne de blocs, le traitement du langage naturel et la biométrie.»

Des luxembourgeoises déjà connues

Il s’agit de Ume, d’Algoreg et de Governance.com. La première a construit une plate-forme qui centralise l’ensemble des données nécessaires à ces acteurs pour se rapprocher. Une sorte de TripAdvisor de l’industrie des fonds, comme la qualifie son fondateur. Elle fait partie des 50 start-up à suivre en 2019 selon Paperjam.

La seconde est une spécialiste des procédures d’enregistrement de clients pour les entreprises financières régulées et une des seules à proposer une solution basée sur la vidéo. Au mois de septembre, l’une des principales plates-formes d’échange de monnaies virtuelles au monde, Huobi, a acquis une participation minoritaire dans son capital. Fondée en 2017 au Luxembourg, Algoreg s’est fait connaître en devenant l’une des huit start-up finalistes des Fintech Awards 2018, en juin dernier.

La troisième n’est plus a présentée tant elle est connue au Luxembourg. Spécialisée dans la gouvernance des fonds d’investissement, Governance.com a remporté la première édition des Fintech Awards, en 2016. Un peu plutôt dans l’année, elle a fait partie d’une autre liste, celle des 50 fintech européennes les plus en vue, établie par FinTechCity.