ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Record pour Bernard Arnault

LVMH s’offre le joaillier Tiffany pour 16 milliards



289087.jpg

Réputé pour ses bagues de fiançailles et ses colliers de diamants blancs, Tiffany est une belle prise pour le groupe de luxe LVMH. (Photo: Shutterstock)

En mettant 16,2 milliards de dollars sur la table pour Tiffany, LVMH signe son record sous l’ère Bernard Arnault. 

«Nous avons un immense respect et une grande admiration pour Tiffany et avons l’intention de développer ce joyau avec le même dévouement et le même engagement que nous avons appliqués à chacune de nos maisons», a déclaré l’homme d’affaires et actionnaire majoritaire de LVMH, Bernard Arnault. «Nous serons fiers d’inviter Tiffany aux côtés de nos marques emblématiques et espérons pouvoir nous assurer que Tiffany continuera à prospérer pendant des siècles.»

Le plus grand groupe de luxe au monde va racheter Tiffany & Co, le joaillier américain réputé pour ses bagues de fiançailles et ses colliers de diamants blancs, contre 16,2 milliards de dollars.

Soit 135 dollars par action en numéraire.

LVMH a déclaré que cet accord allait transformer sa division horlogerie et joaillerie, qui comprend Bulgari, TAG Heuer et Hublot, et renforcer sa présence aux États-Unis. Le groupe possède déjà 75 grandes marques.

Fondé en 1837 lorsque Charles Lewis Tiffany a ouvert le premier magasin en centre-ville de Manhattan, à New York, le joaillier américain compte désormais plus de 300 magasins dans le monde et emploie plus de 14.000 personnes.