COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Unicareers.lu

«Lors d’un entretien, le non-verbal compte à 80%»



271184.jpg

«La poignée de main ne doit pas être trop molle, mais il ne faut pas non plus broyer la main du recruteur», se sont amusés Fabrice Encelle et Victoria Scharff. (Photo: Paperjam)

Lors du salon de recrutement Unicareers.lu, qui a eu lieu ce vendredi 27 septembre à Luxexpo The Box, plusieurs conférences étaient organisées à destination des jeunes. Celle sur les conseils pour réussir son entretien d’embauche a notamment attiré en nombre.

«Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression.» C’est un des messages qu’ont passé, vendredi, Fabrice Encelle et Victoria Scharff, respectivement HR business partner et HR officier chez ING Luxembourg, lors du salon de recrutement Unicareers.lu.

Tous deux animaient une conférence sur le thème «Faites décoller votre carrière: conseils pratiques pour un entretien d’embauche réussi». Durant une heure, ils ont expliqué aux étudiants et aux jeunes diplômés présents dans la salle à Luxexpo The Box les erreurs à ne pas faire pour réaliser son CV, ou pour réussir leur fameux entretien d’embauche.

Des codes vestimentaires différents selon l’entreprise

Parmi les bonnes pratiques à adopter, «il faut soigner son CV, créer ou mettre à jour son profil LinkedIn, ou encore soigner son réseau», explique Victoria Scharff. Mais alors, comment ne pas rater son CV? «Les fautes d’orthographe sont rédhibitoires, vous perdez de la crédibilité. Il faut aussi que la photo soit professionnelle et ne soit pas une photo de votre profil Facebook. Soyez synthétiques, si c’est trop long, les recruteurs ne lisent pas. Veillez aussi au graphisme de votre CV, à avoir une même couleur de référence», ont précisé les deux salariés d’ING.

Vient ensuite la préparation de l’entretien. «Même si on est bon en entretien, il faut se préparer, anticiper les questions, établir ses forces et faiblesses, qualités et défauts, analyser les valeurs que la société véhicule. Et attention aux habits», alerte Fabrice Encelle. «Bien sûr, cela dépend de la culture d’entreprise, observez comment sont habillés les salariés, mais dans le doute, restez professionnel. Dans le marketing, les codes vestimentaires peuvent être différents de la banque privée, par exemple.»

«Ne soyez pas fermés ou distants»

Et le jour J? «Soyez naturel, assumez votre personnalité, tout se fait dans les cinq premières minutes lors d’un entretien d’embauche, les choses les plus importantes à retenir sont donc de sourire, et attention à la poignée de main et au regard! La poignée de main ne doit pas être trop molle, mais il ne faut pas non plus broyer la main du recruteur», se sont amusés Fabrice Encelle et Victoria Scharff.

«C’est triste, mais lors d’un entretien, le non-verbal compte à 80%, c’est pourquoi le sourire, le regard, la gestuelle, sont importants, ne soyez pas fermé ou distant.»

La photo n’est «pas un désavantage» sur le CV

Interrogés par une personne du public sur des candidatures qui restent parfois sans nouvelles, Fabrice Encelle a expliqué que «nous évitons de le faire, mais c’est vrai que, quelquefois, nous sommes surchargés et ne donnons pas de nouvelles aux candidats non retenus. Vous pouvez considérer qu’au bout de trois semaines, il n’y aura pas de suite.» «Rappeler l’entreprise une semaine et demie à deux semaines après un entretien est par ailleurs une bonne idée», a-t-il ajouté.

Et alors qu’au Royaume-Uni, les photos sont bannies des CV, quelle est la meilleure solution pour les candidats au Luxembourg? «Moi, je conseille de mettre une photo», annonce le HR business partner d’ING. «S’il y a discrimination sur le CV à cause de la photo, il y aura discrimination en entreprise et à l’entretien, donc cela revient au même dans tous les cas. Je ne pense donc pas que la photo soit un désavantage.»