PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Bilan

Léger soulagement sur les bourses européennes



Les marchés européens ont terminé dans le vert après une journée en dents de scie. (Photo: Shutterstock)

Les marchés européens ont terminé dans le vert après une journée en dents de scie. (Photo: Shutterstock)

Les bourses européennes ont relevé la tête après l’annonce par la BCE d’un vaste plan d’urgence. Les grands indices ont tous terminé la journée en positif. À voir désormais si ce regain d’optimisme durera plus de 24 heures.

Les investisseurs européens ont répondu favorablement au plan d’urgence de 750 milliards d’euros annoncé par la Banque centrale européenne dans la nuit du 18 au 19 mars. À la clôture, jeudi soir, tous les grands indices pointaient dans le vert.

L’Euro Stoxx 50 a gagné 2,86% sur la séance, le CAC 40 2,68%, l’indice allemand DAX 2%, le BEL20 2,32%. Aux Pays-Bas, où des mesures de confinement n’ont pas été mises en place, Euronext Amsterdam a grimpé de 4,62%. Enfin, à Londres, le Footsie a profité de la décision de la Banque d’Angleterre de faire passer son taux directeur de 0,25% à 0,1%. Il termine en hausse de 1,4%.

Les investisseurs sont cependant restés hésitants toute la journée. Après un mouvement d’optimisme à l’ouverture lié à l’annonce de la BCE, l’intensité de la crise sanitaire liée au coronavirus a relancé les hésitations et, à la mi-journée, les principaux indices sont à nouveau passés en zone négative avant de se reprendre dans l’après-midi.

À New York, c’est une annonce de Donald Trump sur le front médical qui a, semble-t-il, rassuré les marchés. Le président américain a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) avait approuvé le recours à la chloroquine, un médicament utilisé contre le paludisme, pour lutter contre le Covid-19.

La remontée des cours du pétrole dans la journée – +12,5% pour le baril de Brent à 28 dollars – a aussi donné du tonus aux valeurs pétrolières.

Enfin, le gouvernement et le Parlement négocient un plan de relance économique de plus de 1.000 milliards de dollars.

À la clôture, le Dow Jones s’est apprécié de 0,95% et le Nasdaq a gagné 2,3%.