COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Management

du challenge à la solution

Un leadership sain



246364.jpg

ING propose une formation en leadership sain en six points depuis la fin de l’année 2018. (Photo: Shutterstock)

Tous les mois, dans Paperjam, une entreprise influente du Grand-Duché se met au défi de résoudre un challenge audacieux et nous livre les solutions à adopter afin d’y parvenir. Aujourd’hui, ING Luxembourg propose ses solutions pour un leadership plus sain.

Entreprise: ING Luxembourg

Fondation: 1961 (avant crédit européen)

Secteur d'activité: bancaire

Membres: 900 salariés

Challenge: Développer le bien-être au travail

C’est le charisme du leader qui motive le collaborateur à donner le meilleur de soi dans la joie et la bonne humeur.

Un constat revendiqué par ING Luxembourg depuis 2012 avec le lancement de son programme pour lutter contre l’épuisement professionnel.

Dans ce cadre, l’entreprise a fait appel à l’ASTF afin de proposer une formation à ses salariés sur le leadership sain. L’objectif étant d’améliorer la communication entre les managers et vers les salariés.

Méthode: Plus heureux, donc plus productifs

Afin d’aider les leaders à développer leur bien-être au travail et le répercuter sur leurs collaborateurs, ING a donc proposé une formation en leadership sain, fin 2018.

Elle n’a pas l’ambition de réduire les arrêts de travail mais elle vise à réduire la démotivation. Par le biais du bien-être, l’objectif est de réduire la pression qui repose sur les épaules des leaders et faire que les travailleurs se sentent mieux et soient donc plus productifs.

Solution: Une formation en six points

Durant les deux jours de formation, six points sont abordés. À commencer par le rôle du manager, qui se doit de montrer l’exemple via une bonne hygiène de vie afin d’être crédible et aller mieux lui-même.

Le deuxième outil pose les bases d’une bonne communication, via l’écoute et la gestion des conflits. Vient ensuite l’apprentissage de la transparence où les managers apprennent à exprimer leur opinion et leurs sentiments.

Le 4e outil est essentiel: c’est la reconnaissance, le fait d’apprendre à valoriser les collaborateurs par leur travail. Enfin, la gestion du stress est abordée avant d’étudier le climat de travail en développant notamment l’ergonomie des bureaux.

ROI: Une communication plus efficace

Cette formation a été un véritable succès auprès des employés ING. À tel point qu’une nouvelle date a dû être ajoutée afin de répondre à la forte demande. Les managers se sont sentis compris dans leur détresse et soutenus dans leur cheminement.

Les leaders sont maintenant plus attentifs à certaines situations, envers lesquelles ils ont réagi différemment grâce aux alertes mises en place. En cas de situation complexe, ils n’hésitent plus à demander conseil à leurs collègues, comme expliqué dans la formation.

Cette dernière permet également de se rendre compte qu’il existe différents profils et d’adapter sa communication en fonction de l’interlocuteur. Si on communique de manière authentique, on est plus entendu et plus crédible.