PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
BANQUES

Résultats 2018

La Bil a du poids dans les chiffres de Legend Holdings



231444.jpg

La Bil représente un potentiel de bénéfices important pour Legend Holdings. (Photo: Shutterstock)

Dans un communiqué paru dans la presse chinoise pour annoncer ses résultats 2018, Legend Holdings parle de l’importance de l’acquisition de la Bil. Un «actif-clé» pour le groupe de Pékin.

Dans une publication officielle parue il y a quelques jours dans le South China Morning Post, Legend Holdings Corporation, propriétaire de la Banque internationale à Luxembourg (Bil) depuis juillet 2018, a publié ses résultats pour l’année 2018.

Le groupe, notamment propriétaire de la société informatique Lenovo, affiche un chiffre d’affaires de 47,5 milliards d’euros. Une augmentation de 13% par rapport à l’exercice précédent.

Le groupe note aussi que, parmi ses cinq grandes branches d’activité, celle correspondant aux services financiers a connu une hausse de 91% sur un an à 920 millions d’euros.

Une progression liée, entre autres, au poids de la Bil dans la branche financière du groupe chinois. La banque luxembourgeoise pèse lourd également dans le bénéfice global du groupe.

Renforcer l’IT et l’international

En 2018, Legend Holdings a vu son bénéfice net décroître de 14% à 570 millions d’euros. Un recul lié à la baisse des marchés financiers. La Bil qui, en 2017, a réalisé un bénéfice net de 117 millions d’euros  devrait donc, en exercice plein, apporter une manne substantielle à son nouvel actionnaire. Rappelons que Legend Holdings contrôle 90% de l’institution.

Dans le communiqué publié, le groupe voit d’ailleurs la Bil comme un actif-clé et note que c’est la première fois qu’une entreprise non financière du continent asiatique acquiert «une institution d’une telle importance, supervisée par la Banque centrale européenne».

Elle précise que l’objectif est désormais de la rendre plus performante au niveau technologique et plus internationale, afin d’améliorer ses avantages compétitifs.