COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Compétences Personal branding

Un job à son image



Quel que soit le réseau social choisi pour développer son réseau, il est primordial de soigner sa photo de profil. (Illustration: Hadi Saadaldeen)

Quel que soit le réseau social choisi pour développer son réseau, il est primordial de soigner sa photo de profil. (Illustration: Hadi Saadaldeen)

Pour trouver un emploi, mieux vaut maîtriser son personal branding. Le marketing de soi-même devient en effet l’un des standards d’un marché de l’emploi où le networking et les réseaux sociaux jouent un rôle primordial. Mais se vendre telle une marque ne s’improvise pas.

Comment améliorer son image sur le marché de l’emploi? À l’heure de l’ultra-connexion et des informations qui se partagent en ligne, mieux vaut connaître les grandes tendances du personal branding et adopter une approche aussi méthodique que possible.

Première recommandation: garder à l’esprit qu’il faut se démarquer de la concurrence en créant sa propre niche. «C’est là où il faut être un peu magicien, car ce n’est pas facile de trouver un domaine spécifique dans la quantité de possibilités qui existent et qui ont déjà été prises d’assaut par d’autres, déclare Luis Salerno, gestionnaire de la coordination numérique et digitale chez PwC et spécialisé en personal branding. Mais il reste de la place dans certains domaines.»

Et l’expert d’évoquer la blockchain, le content marketing sur les réseaux sociaux, la biotechnologie… «Ce sont surtout des matières technologiques», reconnaît-il.

Cinq mots-clés

Il convient ensuite de déterminer cinq mots-clés. «Il faut trouver cinq mots qui définissent votre profil: quatre au niveau professionnel et un mot relatif à la vie personnelle pour garder le côté humain», estime notre interlocuteur.

Enfin, il faut optimiser son réseau en partageant du contenu «sexy», qui attire le recruteur. «L’objectif, c’est de se faire remarquer en partageant des informations respectueuses mais provocantes», conclut Luis Salerno.

L’importance de la photo

Quel que soit le réseau social choisi pour développer son réseau, s’il y a un conseil à retenir, c’est de soigner sa photo de profil. «J’ai vu des photos sur LinkedIn où les gens posaient en lunettes de soleil sur la plage. Cela ne fait guère professionnel... Ce type de photo pourrait être sur Facebook, mais pas ici», conseille Luis Salerno.

 Si LinkedIn reste la référence pour le réseau professionnel, il ne faut pas négliger Facebook et ses 2,3 milliards d’utilisateurs. Près de 95% des business du monde détiennent une page sur le réseau de Zuckerberg. Enfin, il faut soigner la présentation de sa page en insérant un «golden paragraphe»: quatre lignes où on parle de ce qu’on peut offrir, «pourquoi il faut travailler avec vous. Ce n’est pas un exercice facile, ça prend du temps mais c’est très important», ajoute encore Luis Salerno.