LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

oui, chef!

Jérémmy Parjouet : le terre et mer festif



Une gourmandise franche et assumée : une des nombreuses caractéristiques de la cuisine du Chef Parjouet (Photo : Maison Moderne) 

Une gourmandise franche et assumée : une des nombreuses caractéristiques de la cuisine du Chef Parjouet (Photo : Maison Moderne) 

Les gourmands et gourmets le connaissent autant par son restaurant Le Lion d’Or à Strassen que par sa bonne humeur. Pour les fêtes, Le chef Jeremmy Parjouet associe le meilleur de la mer à celui de la terre.

À quoi peut-on s’attendre si l’on vient au Lion d’Or en ce moment ? Jérémmy Parjouet. – «Ce début de saison hivernale, c’est l’occasion pour moi de mettre à l’honneur des produits que j’aime tout particulièrement: les abats, les truffes et le gibier par exemple. Je m’amuse aussi beaucoup à combiner terre et mer dans un petit éventail de plats signature comme les crevettes sauvages en ceviche, boudin antillais maison et salsa de mangues ou encore avec mon homard bleu, foie gras poêlé, ananas acidulé et bisque au Sauterne! Les formules lunch et la carte gardent leur format mais je propose quelques suggestions supplémentaires, notamment autour de la truffe blanche.

Est-ce qu’on prépare les fêtes en avance au Lion d’Or? «Oui tout à fait, surtout parce que nous sommes fermés à partir du 24 décembre après le service de midi jusqu’au 2 janvier inclus. Mais nous avons toujours eu pour tradition de proposer de bons plats de fêtes maison à emporter à nos clients: foie gras, chapon à la royale, pâtés en croute et ma spécialité: la tourte aux morilles et vin jaune. Nous avons aussi des menus tout compris et nous ouvrons exceptionnellement le 31 de 10h à 12h pour les enlèvements. Les gens peuvent passer commande jusqu’au 20 décembre inclus pour Noël et la Saint Sylvestre.»

Quelles sont vos inspirations pour votre cuisine des mois à venir? «Plus le temps passe, plus j’ai envie de soleil! J’ai donc un grand plaisir à m’inspirer de la cuisine antillaise en ce moment... J’organise une soirée dédiée ce samedi 14 d’ailleurs! Sur un niveau plus stratégique du côté du restaurant gastronomique, il n’y a plus de carte: j’ai décidé de donner carte blanche aux clients pour les menus 5 et 8 services. Ils me disent ce dont ils ont envie et j’élabore à partir de là. J’ai déjà eu 7 tables avec 7 menus tout à fait différents!»

Quelle serait votre collaboration de rêve ? « Une d’entre elles, je l’ai réalisée il y a quelques semaines pour mes 40 ans: un diner 10 mains au Lion d’Or avec quatre très bons amis chefs luxembourgeois. Quelle soirée! Sinon j’aimerais vraiment beaucoup travailler pour un 4 mains aux côtés du chef triplement étoilé Gilles Goujon, de l’Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse. Son «œuf pourri» dans lequel le jaune est si infusé à la truffe qu’il coule noir est une pure merveille... »

STRASSEN

Le Lion d'Or

201, route d'Arlon / 26 33 44 04

www.liondor-strassen.lu