BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

CONSTRUCTIONS, SURÉLÉVATIONS, ANNEXES ÉCOLOGIQUES EN BOIS

Isolants naturels, un atout pour la construction bois



En se tournant vers des matériaux sains et naturels, le bien-être des habitants est garanti, et la chaleur est conservée à l’intérieur des bâtiments. Crédit: EHS - © Adobestock

En se tournant vers des matériaux sains et naturels, le bien-être des habitants est garanti, et la chaleur est conservée à l’intérieur des bâtiments. Crédit: EHS - © Adobestock

Pour profiter d’un confort optimal et améliorer l’isolation acoustique et thermique de leur habitation, beaucoup optent aujourd’hui pour des isolants naturels comme la cellulose, la fibre de bois, la laine de lin ou la paille. Des ressources à la fois locales et respectueuses de l’environnement.

Les températures extérieures commencent à baisser, il est désormais temps de s’occuper de l’isolation de son habitation. Pour réaliser celle-ci, les isolants naturels semblent indiqués. «En se tournant vers des matériaux sains et naturels, le bien-être des habitants est garanti, et la chaleur est conservée à l’intérieur des bâtiments. Il est donc plus agréable de vivre dans une maison où des isolants naturels ont été utilisés», explique Frédéric Arens, Directeur Technique chez EHS.

Une solution écologique

Si le prix de ces isolants naturels est identique ou presque aux isolants traditionnels et chimiques, ils présentent plusieurs avantages par rapport à ces deniers, à commencer par leur efficacité d’un point de valeur énergétique, au moins efficace voire supérieure. Parmi leurs points forts, citons également leur faible incidence environnementale. «Ils poussent dans la nature et ne contiennent pas de produits pétroliers. En conséquence, ils peuvent facilement être recyclés. Après 30 ou 40 ans, il n’y a donc pas de déchets et la nature est préservée.» En l’absence d’odeur, l’air ambiant reste également plus sain.

De plus en plus conscients de l’intérêt de ces isolants naturels, les particuliers se tournent davantage vers cette alternative depuis quelques années. «Nous remarquons, depuis deux ans, de plus en plus de demandes pour des maisons plus saines. Dès le départ, les clients souhaitent des produits naturels pour éviter l’usage de matières chimiques et préserver la nature.»

Dans ce domaine, l’offre est vaste. Produite à partir de papier recyclé, la cellulose est un excellent isolant thermique et acoustique, performant, écologique, économique et sain. Les fibres de bois, fabriquées sous forme de copeaux de bois et disponibles sous forme de panneaux ou plaques, sont quant à elles écologiques, abordables et non toxique.

Fine et résistante, la laine de lin offre un confort de vie grâce à une régulation d’humidité optimale. Enfin, les panneaux isolants à base d’herbes des prairies sont entièrement recyclables et affichent un bilan carbone négatif. 

Privilégier ces ressources locales

Que ce soit pour la construction de maisons en ossature bois mais également les extensions et surélévations, EHS privilégie ce type d’isolants. «La construction bois est prédestinée à l’utilisation d’isolants naturels grâce à ces nombreuses cavités. Nous pouvons tout faire avec ces derniers, quelle que soit la manière de travailler. Ce qui va influencer le choix, c’est la rapidité, le coût et l’efficacité.»

Pour les grandes surfaces comme les murs extérieurs et les toitures, l’entreprise favorise toutefois la cellulose qui, insufflée, permet une application plus rapide et un coût plus faible. «Dans les maisons en ossature bois que nous construisons, ce type de surfaces est déjà isolé avec cette ressource. La structure, qui fait généralement 24 ou 28cm d’épaisseur, est en effet remplie de cellulose. À l’intérieur, la gaine technique de 6cm d’épaisseur est isolée de manière manuelle avec de la laine de lin ou la fibre de bois ».

Pour s’approvisionner, EHS favorise la proximité. «Nous disposons d’un site de production de cellulose à 10-15km de notre atelier de fabrication. La laine de lin et la fibre de bois sont quant à elles produites en Europe. Elles sont souvent produites en Allemagne ou en Autriche. C’est une nouvelle différence à souligner par rapport aux produits pétroliers dont la matière première est importée», conclut Frédéric Arens.

Pour vos projets d’isolation, n’hésitez pas à contacter EHS https://www.ehs.lu/fr/ .