ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Économie circulaire

Ikea lancera le leasing de meubles en 2020



D’ici 2030, Ikea envisage de fabriquer tous ses produits à partir de matériaux recyclés et renouvelables. (Photo: Ikea)

D’ici 2030, Ikea envisage de fabriquer tous ses produits à partir de matériaux recyclés et renouvelables. (Photo: Ikea)

D’ici moins d’un an, les clients d’Ikea pourront louer leur meuble en magasin. La formule en phase test sera lancée dans 30 pays, dont la Belgique, l’Allemagne et la France, mais pas au Luxembourg. Une première étape pour le géant suédois, qui ambitionne de devenir une entreprise d’économie circulaire d’ici 2030.

D’ici 10 ans, Ikea souhaite devenir une entreprise «ayant un impact positif sur le climat», en réduisant ses gaz à effets de serre, a annoncé le géant suédois dans un communiqué.

Dans cette optique de consommer et de produire plus responsable, Ikea lancera en 2020 une offre de leasing de meubles dans 30 pays, dont la Belgique et l’Allemagne. La formule sera testée en plusieurs endroits. Le Luxembourg ne disposant pas de magasin Ikea physique, aucun test n’y est prévu. Mais les clients luxembourgeois des magasins belges et allemands pourront en profiter, si ces magasins proposent le service.

Contacté par Paperjam, Ikea Belgique dit ne savoir encore ni sous quelle forme ces tests seront réalisés, ni comment le service sera mis à la disposition des clients belges et luxembourgeois. Aucune information sur les prix et les types d’abonnements leasing n’est connue à ce jour.

Une reconversion stratégique en préparation

Pour l’heure, des études de consommation ont été menées dans quatre pays, d’autres sont en cours, sur un nombre limité de clients, dans le but d’identifier les besoins et «les opportunités pour Ikea de développer des modèles d’économie circulaire».

Tous cherchent des moyens de réduire les déchets et de prolonger la durée de vie de leurs biens.

Pia Heidenmark Cook,  responsable en chef du développement durable,  Ingka Group (Ikea)

«Nous vivons dans des espaces de plus en plus petits, et la population prend de plus en plus conscience de son impact sur la planète», constate Pia Heidenmark Cook, responsable en chef du développement durable chez Ingka Group (Ikea). «Tous cherchent des moyens de réduire les déchets et de prolonger la durée de vie de leurs biens.»

 À Amsterdam, par exemple, Ikea Retail Netherlands teste en ce moment «un pack complet de location de mobilier pour des étudiants». Tandis qu’en Suisse, Ikea procède à l’étude de l’intérêt de petites entreprises pour ce type de service de meubles en leasing. Durant ces tests, l'entretien et les processus de restauration des produits sont également examinés. «Les solutions testées varient selon les marchés et les besoins des clients. Les tests ne conduiront pas automatiquement à un déploiement à grande échelle pour l’instant», nous a-t-on confié. 

Des meubles en matériaux renouvelables et recyclés d’ici 2030

Outre la location, d’ici 2030 cette fois, Ikea, qui possède 367 magasins dans 30 pays, envisage de devenir une entreprise d’économie circulaire. Voici les trois objectifs que le groupe s’est fixés afin de poursuivre une «croissance durable»:

- Tous les produits Ikea seront fabriqués à partir de matériaux renouvelables et recyclés; 

- Tous les produits Ikea seront circulaires, en vue d’être réutilisables, réparés, mis à jour et recyclés;

- D’ici 2020, la chaîne supprimera tous les produits en plastique à usage unique de l’assortiment d’aménagement intérieur et des restaurants clients et collaborateurs (Ingka Group). 

«Promouvoir la réparation»

En 2018, Ikea dit avoir reconditionné et remis en vente 8,7 millions de ses produits, ainsi que géré un million de commandes de pièces de rechange pour réparer des produits.