LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Bien-être

santé

La grippe est là et l'épidémie se renforcera en janvier



La toux et la congestion nasale font partie des symptômes grippaux. (Photo: Shutterstock)

La toux et la congestion nasale font partie des symptômes grippaux. (Photo: Shutterstock)

Les premiers cas de grippe ont été enregistrés au cours de la semaine du 23 décembre. Le seuil épidémiologique devrait être franchi au cours de la première quinzaine de janvier faisant augmenter l'absentéisme jusque début février.

Au courant de la semaine du 23 décembre, les premiers cas de grippe ont été recensés au Grand-Duché par le système Sentinelle du Laboratoire nationale de la santé.  La Direction de la santé estime que le seuil épidémiologique sera probablement franchi pour la grippe saisonnière dans la première moitié du mois de janvier. Le nombre de cas de grippe et l’absentéisme qui en résulte risquent d’augmenter fortement à partir de la deuxième moitié de janvier 2020 jusqu’au début février.

Pour rappel, le respect des règles d’hygiène classiques est donc primordial pour éviter la propagation rapide de l’épidémie: se laver régulièrement les mains au savon, tousser ou éternuer dans un mouchoir ou dans le creux de son coude, jeter son mouchoir en papier dans une poubelle après utilisation, éviter le contact avec les personnes malades, aérer régulièrement les pièces.

Se faire vacciner

Afin de limiter la propagation de la grippe, le ministère de la Santé réitère son appel à la population - et plus particulièrement aux personnes âgées de plus de 65 ans, femmes enceintes, personnes à risque et professionnels de la santé - de se faire encore vacciner avant le début de la saison épidémique. Pour la population-cible à risque, le vaccin antigrippal est pris en charge par la Caisse nationale de santé.