PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Assurance-vie en LPS

Fusion de Wealins et de GB Life



Luc Rasschaert est le CEO de Wealins depuis juin 2020. (Photo: Groupe Foyer)

Luc Rasschaert est le CEO de Wealins depuis juin 2020. (Photo: Groupe Foyer)

Le groupe Foyer réunit ses deux filiales actives dans l’assurance-vie en libre prestation de services (LPS) sous la seule bannière Wealins.

GB Life avait été acquise par Foyer en 2019 . Il aura fallu attendre une année pour que la fusion prévue dès le départ soit autorisée par les autorités prudentielles du secteur des assurances des pays où les deux sociétés sont actives. C’est désormais chose faite, depuis deux semaines.

GB Life aura apporté trois choses à Wealins, selon Luc Rasschaert , son CEO. D’abord un gain de taille avec ses 2 milliards d’actifs sous gestion. Puis, une expérience sur le segment de la clientèle «mass affluent», une clientèle «aisée» alors que Wealins est concentrée sur les grandes fortunes (les «high net worth individuals» ou HNWI). Et surtout son produit ePlatinum, «une solution 100% digitale, fluide et flexible» qui n’est pour l’instant accessible qu’en Belgique, le principal marché domestique de GB Life. «L’expérience acquise en matière de digitalisation sera utilisée au sein du groupe pour développer de nouveaux produits et services dans les mois qui viennent», indique Luc Rasschaert. ePlatinum sera également proposé à terme dans tous les pays où Wealins est active, «y compris le Luxembourg».

La fusion ne changera rien au sort du personnel. Les quelque 30 salariés en contrat à durée indéterminée au moment de l’achat ont tous trouvé une place dans l’organigramme, détaille Luc Rasschaert. Quant aux clients, comme il s’agit d’une fusion par absorption, tous les engagements ont été repris.

À fin 2019, les actifs sous administration des deux sociétés s’élevaient à 12,5 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires d’un milliard.

Le groupe Foyer s’est lancé sur le marché de l’assurance-vie en LPS en 1996 en créant Foyer International. Toujours en recherche de niches de croissances internes ou externes, l’assureur avait déjà mis la main en 2016 sur Iwi (International Wealth Insurer), rachetée à Belfius Insurance . Iwi était spécialisée dans les solutions d’assurance patrimoniale pour une clientèle internationale fortunée. Foyer avait fusionné ses deux filiales, Foyer International et Iwi, un an plus tard sous la bannière Wealins .