ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Start-up

Friday, l’assureur qui veut accélérer



221395.jpg

L’idée de Friday est née au Luxembourg à partir des besoins des automobilistes et des professionnels du secteur, comme les garagistes. (Photo: Shutterstock)

Filiale du groupe Bâloise Luxembourg, la start-up berlinoise Friday a annoncé vendredi avoir levé 114 millions d’euros.

Payer son assurance au kilomètre, résilier au moment voulu et le tout sans papiers ni tracas administratifs, c’est la promesse de Friday. L’insurtech de Berlin, filiale du groupe Bâloise Luxembourg par Friday Insurance Luxembourg, a annoncé vendredi avoir levé 114 millions d’euros supplémentaires.

75 nouveaux millions d’euros lui sont apportés par sa maison mère luxembourgeoise et 39 millions sont venus de deux groupes de médias allemands SevenVentures, le bras d’investissement de ProSiebenSat.1, leader mondial de l’investissement dans la télévision, et GMPVC German Media Pool (RTL II, Regiocast ou Plakatunion) qui a déjà investi 175 millions d’euros dans 50 tours de table.

Ces deux groupes acquièrent ainsi 18,2% des parts du groupe tandis que le groupe Bâloise Luxembourg reste largement majoritaire avec 81,8% du capital après y avoir investi 120 millions d'euros depuis février 2017.

«Vainqueur 2018» des tests de Stiftung Warentest, Auto Zeitung et Autobild, la start-up de Christoph Samwer a déjà séduit 45.000 clients depuis son lancement et entend devenir le leader allemand de l’assurance automobile d’ici 2021. L’accord avec les deux groupes de médias devrait lui permettre d’être plus visible et donc de doper l’acquisition de nouveaux clients, une thématique qui peut coûter cher à des start-up.

Sous supervision luxembourgeoise

«Un investissement dans des produits d’assurance numériques possède un potentiel considérable. Friday s’est imposée en très peu de temps sur un marché pesant des milliards. Son développement de produits orientés clients modernise les processus et optimise l’expérience client. Nous sommes convaincus que notre investissement média et notre savoir-faire établiront rapidement la marque, généreront de la confiance et boosteront la croissance de Friday. La première campagne TV a donné de très bons résultats», a assuré le CEO de SevenVentures, Florian Pauthner, selon le communiqué de presse publié vendredi.

«C’est le moment idéal pour se lancer. Le numérique est en train de changer le comportement des consommateurs de produits d’assurance et ouvre aux nouveaux produits un potentiel sans précédent», s’est réjoui le managing director de German Media Pool, Aljoscha Kaplan. 

Basée à Luxembourg, Friday Insurance SA est sous la supervision du Commissariat aux assurances depuis mai 2018.