ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Le cloud, incontournable pour les entreprises

Faciliter la migration des sociétés vers le cloud



L’époque où les entreprises disposaient chez elles de serveurs imposants et coûteux semble révolue. Les sociétés sont aujourd’hui toujours plus nombreuses à se tourner vers le cloud et les modèles SaaS. Pour simplifier cette migration, encore faut-il choisir l’infrastructure la plus adaptée.

Dans le monde traditionnel que nous avons connu durant des années, SAP proposait un modèle de licences dit «on premise». Les entreprises achetaient des licences au début de l’implémentation et finançaient chaque année de la maintenance. «Cette vision a désormais évolué, avec la solution ‘Rise with SAP’. SAP propose un modèle SaaS (Software as a Service). Cette solution permet d’accéder aux fonctionnalités de S4/HANA et à l’infrastructure hébergée et monitorée par SAP, ainsi qu’une série d’autres services», explique Olivier Spahn, Partner BeLux chez Delaware.

Accéder à d’autres modèles SAP

Avec cette solution, les entreprises disposent dès lors de crédits afin d’utiliser d’autres softwares dans le cloud. Parmi ceux-ci, la SAP cloud Platform, permettant de connecter son système SAP avec le monde extérieur, le Digital Asset Management (connectant les machines de production avec la société chargée de leur maintenance), ou encore le module Transportation Management (module offrant la possibilité de se connecter aux transporteurs). «Rise with SAP permet aussi d’accéder gratuitement à une partie d’Ariba, le software pour la gestion du procurement et des achats. Avec cette solution, les sociétés peuvent donc bénéficier d’autres modèles SAP, ce qui est assez nouveau.»

Rise with SAP permet aussi d’accéder gratuitement à une partie d’Ariba, le software pour la gestion du procurement et des achats. Avec cette solution, les sociétés peuvent donc bénéficier d’autres modèles SAP, ce qui est assez nouveau .
Olivier Spahn

Olivier Spahn,  Partner,  Delaware BeLux

Offrir davantage de flexibilité et simplicité

Cette solution présente des atouts pour les sociétés souhaitant migrer vers S/4HANA. Elle leur facilite la vie et les soulage des problématiques liées aux infrastructures. «De nombreuses entreprises au Luxembourg possèdent encore des serveurs chez elles ou dans un data center tout proche. Une cinquantaine d’entreprises utilisent aujourd’hui SAP ECC au Luxembourg (ERP). Le système actuel ne sera plus supporté en 2027. Elles doivent donc migrer vers le système S/4HANA avant cette date, ce qui représente un projet important pour les entreprises.»

Dans ce contexte, Rise with SAP offre de la flexibilité pour les entreprises en croissance, qui, plutôt que d’acquérir des serveurs, pourront augmenter chaque année leur système de licence par souscription. 

Pour les petites entreprises, les principaux avantages sont de bénéficier d’un seul point de contact et d’éviter de recourir en interne à des équipes en charge de l’infrastructure. «Les CIO sont de moins en moins enclins à disposer de responsables infrastructure en interne ou d’une infrastructure tout simplement. Ces responsables se voient davantage comme des acheteurs de solutions cloud, plutôt que comme des acheteurs d’infrastructures.»

Le monitoring étant réalisé par SAP, ces petites structures sans équipes informatiques n’ont par conséquent pas besoin de ressources en interne. Le coût total de possession (TCO) peut quant à lui être réduit de 20-25% sur cinq ans. «Le contrat sera donc plus simple. Aujourd’hui, les sociétés établissent un contrat avec SAP pour les licences, un autre avec un partenaire pour l’infrastructure, et un dernier avec les consultants techniques pour s’occuper de cette infrastructure. Ces trois contrats sont à présent réunis en un seul.»

Les CIO sont de moins en moins enclins à disposer de responsables infrastructure en interne ou d’une infrastructure tout simplement. Ces responsables se voient davantage comme des acheteurs de solutions cloud, plutôt que comme des acheteurs d’infrastructures.
Olivier Spahn

Olivier Spahn,  Partner,  Delaware BeLux

Choisir la solution la plus adaptée à ses besoins

Pour entamer cette transformation et leur projet de migration vers S/4HANA, les entreprises ont le choix entre convertir leur base de données existante (brownfield) ou repartir de zéro et mettre en place une nouvelle implémentation (greenfield) parce que leur structure organisationnelle a changé, ou en raison de leur système SAP jugé trop vétuste. «Nous les accompagnons dans cette transformation et dans le choix du modèle d’infrastructure le plus pertinent. Cette décision dépend des souhaits du client en termes de licences et de ses besoins: un modèle SaaS pur ou une migration vers un autre système. Delaware a également une équipe de consultants expérimentés pour réaliser une analyse du meilleur choix de migration et un calcul du TCO.»

Delaware propose en effet des solutions orientées cloud via Rise with SAP, mais aussi la migration vers un système Azure, pouvant héberger S/4HANA. «Dans ce second cas, nous réalisons pour le client la partie infrastructure et monitoring.»

La fin de la maintenance du système actuel approchant à grands pas, et le projet de migration durant au minimum un an, Delaware encourage les CFO et CIO à commencer leur analyse. «Si les entreprises n’ont pas encore entamé leur démarche de migration vers S/4HANA, il est temps de réaliser leur roadmap. Les ressources ne sont pas infinies, et plus nous approcherons de 2027, moins de consultants seront disponibles.»