LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Habitat

Architecture - habitation collective

Face au parc



Schemel Wirtz Architectes Associés a conçu pour le promoteur Promobe le lot A2.01 à la Cloche d’Or. Une résidence posée en bordure du futur parc de Gasperich et clôturant un îlot résidentiel formé autour d’une cour intérieure.

C’est dans le nouveau quartier de la Cloche d’Or, face à ce qui sera dans les années à venir le parc de Gasperich, que la résidence du lot A2.01 a été construite par Schemel Wirtz Architectes Associés. Cet immeuble fait partie du nouvel ensemble résidentiel qui regroupe plusieurs lots d’immeubles organisés autour d’une cour intérieure plantée. Contrairement aux autres résidences du lot A2, cet immeuble n’est pas mitoyen. Il en résulte un traitement architectural différent, qui met en avant son caractère d’immeuble solitaire, avec un jeu sur la volumétrie et la matérialité.

Le fait que l’immeuble soit isolé dans l’îlot a permis aux architectes de développer une écriture de façade plus poussée, qui suit un rythme régulier et se déploie de manière homogène sur l’ensemble des quatre façades. Ils ont aussi veillé à ce que la massivité du béton puisse s’exprimer pleinement à plusieurs endroits. «Des balcons sont développés pour tous les appartements et sur l’ensemble des façades.

Ils sont équipés de panneaux coulissants pour la protection solaire sur les façades est, ouest et sud et de panneaux fixes sur la façade nord, ce qui crée une animation de la façade», explique Dominik Dippelhofer, architecte associé chez Schemel Wirtz Architectes Associés. «Certains panneaux sont également fixes afin de dissimuler depuis la rue les pare-vue entre les balcons.» Les loggias sont éclairées par des spots led qui servent à la fois au confort sur le balcon et à l’animation de la façade une fois la nuit tombée.

Deux entrées desservent les 56 unités d’habitation. Les halls accueillent généreusement les usagers avec une double hauteur. Les cages d’escalier bénéficient ici d’une entrée de lumière naturelle. Aussi, contrairement aux autres immeubles de cet ensemble qui partagent un socle commun pour les parkings et caves, l’immeuble A.2.1 dispose de son propre sous-sol. Le socle de l’immeuble est réalisé en béton matricé qui est repris pour les socles des immeubles voisins. À l’intérieur, les appartements offrent des logements qui vont du studio au trois-chambres.