ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Concours d’architecture

Une extension pour le COHS à Esch-sur-Alzette



Le projet WW+/Dietrich Untertrifaller a remporté le premier prix du concours pour le COHS à Esch-sur-Alzette.  (Illustration : WW+ / Dietrich Untertrifaller)

Le projet WW+/Dietrich Untertrifaller a remporté le premier prix du concours pour le COHS à Esch-sur-Alzette.  (Illustration : WW+ / Dietrich Untertrifaller)

Un concours d’architectes restreint a été organisé pour la conception d’une extension du Centre omnisports Henri Schmitz (COHS) à Esch-sur-Alzette. Le premier prix revient à l’association momentanée WW+/Dietrich Untertrifaller.

La Ville d’Esch-sur-Alzette souhaitait organiser un concours d’architecture restreint pour la conception d’une troisième extension du Centre omnisports Henri Schmitz (COHS), situé dans le quartier Lankelz. Cette extension doit venir compléter un ensemble existant construit en 1975 et une extension réalisée dans les années 1990.

Le Centre omnisports Henri Schmitz se trouve dans le quartier Lankelz à Esch-sur-Alzette.  (Illustration : Ville d'Esch-sur-Alzette)

La Ville d’Esch-sur-Alzette ne recherchait pas un geste architectural, mais plutôt un bâtiment fonctionnel, présentant une «qualité architecturale appropriée qui se distingue par la durabilité et la pérennité de son concept», est-il précisé dans le communiqué de presse.

Un concours en deux phases

Suite à la publication de l’avis de concours, 13 dossiers de candidature ont été déposés. Sept bureaux ont été retenus au premier tour: 2001, BENG, Decker Lammar & Associés, Holweck Bingen, Metaform, Steinmetzdemeyer, WW+/Dietrich Untertrifaller.

Le projet de 2001 pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: 2001)

1 / 12

Le projet de 2001 pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: 2001)

2 / 12

Le projet de Beng pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: Beng)

3 / 12

Le projet de Beng pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: Beng)

4 / 12

Le projet de Decker Lammar & Associés pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: Decker Lammar)

5 / 12

Le projet de Decker Lammar & Associés pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette (Illustration: Decker Lammar)

6 / 12

Le projet de Holweck Bingen pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette (Illustration: Holweck Bingen)

7 / 12

Le projet de Holweck Bingen pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette (Illustration: Holweck Bingen)

8 / 12

Le projet de Metaform pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette (Illustration: Metaform)

9 / 12

Le projet de Metaform pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette (Illustration: Metaform)

10 / 12

Le projet de Steinmetzdemeyer pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette (Illustration: Steinmetzdemeyer)

11 / 12

Le projet de Steinmetzdemeyer pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: Steinmetzdemeyer)

12 / 12

C’est le projet conçu par l’association momentanée WW+/Dietrich Untertrifaller qui a remporté le premier prix du concours. Le second prix revient au bureau Holweck Bingen et le troisième à Metaform.

Le projet lauréat de WW+/Dietrich Untertrifaller pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: WW+ / Dietrich Untertrifaller) 

1 / 2

Le projet lauréat de WW+/Dietrich Untertrifaller pour le concours du COHS à Esch-sur-Alzette. (Illustration: WW+ / Dietrich Untertrifaller) 

2 / 2

Le projet comprend un hall sportif de deux terrains de dimensions 20x40m, un hall dédié aux arts martiaux, à la boxe, une salle de musculation/fitness, les futurs locaux du Service des sports de la Ville d’Esch, des locaux pour le service médico-sportif, des bureaux et salles de réunion pour les différents clubs et associations, une brasserie, ainsi que les différents locaux secondaires, comme les vestiaires, douches, sanitaires et locaux techniques. L’ensemble de ces équipements sont destinés à un usage scolaire, extrascolaire et public.

Le jury a souligné pour le projet lauréat la bonne intégration du bâtiment dans son environnement urbain avec une entrée clairement identifiable. Parmi les autres points positifs, il y a, entre autres, des circulations claires et bien organisées, un parking indépendant au niveau de son fonctionnement et réversible, une brasserie bien implantée et indépendante au niveau de son fonctionnement, un bâtiment complètement hors-sol avec peu de terrassement à faire.