BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

KPMG

ESG, les trois lettres qui cachent la forêt



Alan Picone, Partner, Risk Advisory & Regulatory Transformation, et Martin Reinhard, Partner, Risk Advisory chez KPMG Luxembourg. (Photo: KPMG Luxembourg)

Alan Picone, Partner, Risk Advisory & Regulatory Transformation, et Martin Reinhard, Partner, Risk Advisory chez KPMG Luxembourg. (Photo: KPMG Luxembourg)

La réglementation ESG devrait bouleverser en profondeur l’écosystème financier. Pour les acteurs, les implications sont de nature stratégique et opérationnelle. Chacun doit dès à présent appréhender ces changements en s’appuyant sur des indicateurs choisis avec soin et des données de qualité. 

Souhaitée par un nombre croissant d’investisseurs, l’intégration des critères environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG) par les acteurs de l’industrie des fonds et les institutions bancaires est aussi imposée par une nouvelle vague réglementaire. «Tous les acteurs sont concernés par les nouvelles mesures qui vont entrer en application, assure Alan Picone, Partner, Risk Advisory & Regulatory Transformation au sein de KPMG Luxembourg. L’acronyme ne relève pas de l’effet de mode, mais annonce d’importants bouleversements pour l’ensemble des acteurs du secteur financier.»

Un enjeu stratégique et opérationnel

De nombreuses questions fondamentales doivent dès à présent être posées, de nouveaux objectifs définis, avant même d’envisager les chantiers à mener.
Alan Picone

Alan Picone,  Partner, Risk Advisory & Regulatory Transformation,  KPMG

C’est tout l’écosystème qui doit aujourd’hui se préparer à mettre en œuvre les nouvelles exigences, en commençant par se plonger dans cette matière dense et complexe sous-tendant les évolutions à venir. «On découvre alors rapidement que les challenges ne relèvent pas uniquement de la mise en conformité, mais qu’ils touchent à la stratégie et au modèle opérationnel de chaque structure», poursuit Alan Picone. Le cabinet de conseil a déployé une large gamme de services pour accompagner ses clients et leur permettre de naviguer correctement à travers cette période de transition. «Pour chacun, il s’agit d’envisager de manière concrète comment continuer à opérer dans ce nouvel environnement, quelle stratégie poursuivre, quels modèles mettre en place, précise Alan Picone. De nombreuses questions fondamentales doivent dès à présent être posées, de nouveaux objectifs définis, avant même d’envisager les chantiers à mener.»

The one-stop - shop solution of KPMG for sustainability risk reporting . (Crédit: KPMG)

The one-stop - shop solution of KPMG for sustainability risk reporting . (Crédit: KPMG)

La maîtrise de la donnée, un enjeu majeur

Pour tous les acteurs, il faudra a minima intégrer la gestion des risques inhérents aux critères ESG, par exemple, les risques climatiques, au niveau de leur entité et des produits proposés. Pour ceux qui veulent se positionner sur des investissements poursuivant un objectif environnemental, social ou de gouvernance, il faudra être en mesure de l’évaluer dans le temps en s’alignant notamment sur la taxonomie européenne. 

Il faut donc accompagner les acteurs, leur permettre de collecter et de produire une information de qualité, cohérente et suffisamment précise.
Martin Reinhard

Martin Reinhard,  Partner, Risk Advisory,  KPMG

«Derrière chacune des lettres E, S et G, il y a de nombreuses nuances, poursuit Martin Reinhard, Partner, Risk Advisory au sein de KPMG. L’approche à mettre en place ne sera pas la même pour un fonds environnemental et pour un produit ayant une visée sociale. Aider les clients à appréhender cette matrice complexe, avec de nombreux domaines et des sous-domaines, est aujourd’hui une priorité. Dans ce contexte, la maîtrise des données constitue un enjeu-clé. Or, ces données ne sont pas toujours disponibles. Il faut donc accompagner les acteurs, leur permettre de collecter et de produire une information de qualité, cohérente et suffisamment précise.»

Le chantier qui attend tous les acteurs est donc conséquent. Ceux qui ne le prendront pas suffisamment au sérieux s’exposeront à des risques importants, parmi lesquels celui de voir leur réputation ternie pour ne pas être «ESG friendly».

Intégrez la gestion de vos risques ESG maintenant! Plus d’infos  ici !