BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

SNCI

En ces temps difficiles, la SNCI soutient les entreprises



En ces temps difficiles, la SNCI soutient les entreprises (Crédit: SNCI)

En ces temps difficiles, la SNCI soutient les entreprises (Crédit: SNCI)

Dans le contexte de la pandémie du virus «COVID-19» et des répercussions qu’elle est susceptible d’avoir sur les entreprises luxembourgeoises, la SNCI - Société Nationale de Crédit et d’Investissement – a procédé à un assouplissement des conditions de remboursement de tous ses prêts et crédits.

La SNCI a décidé de suspendre le remboursement de capital pour les échéances 31/03 et 30/06 pour l’ensemble des prêts directs et indirects. Aucune démarche des clients n’est requise. La durée de tous les financements concernés sera prorogée de 6 mois.

Par ailleurs, la SNCI a mis en place un «Financement Spécial Anti Crise - FSAC» pour une enveloppe de la SNCI pouvant aller jusqu’à 400 millions € correspondant à un effet levier total de près de 700 millions €, financements bancaires inclus.

Cet instrument s’adresse aux PME et grandes entreprises luxembourgeoises disposant d’une autorisation d’établissement selon la loi du 02/09/2011 en vue du financement de tout besoin exceptionnel apparu dans le contexte de la crise COVID-19, ceci pour des décisions de financement prises jusqu’au 31/12/2020.

Le financement se fait de façon indirecte par le biais de la banque habituelle du client – la SNCI finance jusque 60% du besoin, sous condition que la banque finance 40%. Le montant du FSAC (partie SNCI) peut varier entre 12.500 € et 10 millions €. Le déboursement de la SNCI se fait sans autres formalités sur demande de la banque du client. La durée maximale du FSAC est de 5 ans avec une période de grâce initiale sur le remboursement du capital de max. 2 ans.

Le FSAC constitue un changement de paradigme pour la SNCI dans le sens qu’il couvre des besoins de financement à court terme apparus de façon exceptionnelle en relation directe avec la crise actuelle.

La SNCI continuera à suivre l’évolution de la crise de très près et elle est en train de préparer d’autres mesures supplémentaires en faveur de l’économie luxembourgeoise.