COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

MÉDIAS

Editpress met fin à l’hebdo Le Jeudi



244572.png

Le Jeudi était crédité de 26.700 lecteurs, selon la dernière étude TNS Ilres Plurimedia. (Photo: Le Jeudi / Facebook)

Le dernier numéro de l’hebdomadaire francophone édité par Editpress sera publié ce jeudi 6 juin. Le Jeudi fait les frais d’un déplacement des investissements publicitaires dans un champ digital qu’il n’avait que très peu exploité.

«Editpress Luxembourg SA est au regret d’annoncer l’arrêt de la publication de l’hebdomadaire Le Jeudi.»

Le communiqué, diffusé mardi soir par le conseil d’administration du groupe de presse, explique la fin de l’hebdomadaire francophone par des changements dans la consommation de l’information et dans les investissements publicitaires «avec l’avènement d’internet».

«La publicité, longtemps principale source de revenus de la presse, s’est ainsi largement déplacée vers la sphère numérique, en premier lieu les opérateurs mondiaux de la recherche et des médias sociaux. Le Jeudi n’a dans ce contexte malheureusement pas réussi à compenser le recul de ces revenus par une hausse des recettes d’abonnements de lecteurs», précise le communiqué.

Une décision douloureuse discutée depuis un an en interne, Le Jeudi étant déficitaire. Un souci de réalisme économique que Reporter.lu décrivait dans un article de 2018 .

C’est désormais un plan social qui va devoir être négocié pour la dizaine d’employés, en lien avec la délégation du personnel.

Editpress souhaite se concentrer sur son titre phare, le Tageblatt, comme l’indique son directeur général, Jean-Lou Siweck , à 100,7.  Selon Jean-Lou Siweck, le Tageblatt avait quelque 8.500 abonnés en 2018 et Le Jeudi, 1.200. Avec une tendance baissière ces derniers mois.

Fondé en 1997 à l’initiative de l’ancienne patronne d’Editpress, Danièle Fonck, Le Jeudi était crédité de 26.700 lecteurs (15 ans et plus) selon la dernière  étude TNS Ilres Plurimedia parue en mai dernier .

Le groupe de presse devra aussi régler la question des locaux occupés jusqu’ici par Le Jeudi et dont Editpress est propriétaire.

Sa dernière édition paraîtra le 6 juin, après que la rédaction a accepté de rédiger ce numéro, indique L’Essentiel.