BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Enquête (1/2)

Diversité et inclusion, un enjeu capital au travail



Diversité et inclusion au sein des organisations constituent aujourd’hui un enjeu capital pour les employeurs. (Illustration: Maison Moderne)

Diversité et inclusion au sein des organisations constituent aujourd’hui un enjeu capital pour les employeurs. (Illustration: Maison Moderne)

La diversité et l’inclusion occupent aujourd’hui une place de plus en plus grande en termes de préférences au travail. Cette tendance est confirmée par jobs.lu à travers l’enquête « The Global Ways of Working », menée par Boston Consulting Group et The Network, le partenaire exclusif au Luxembourg de la plateforme de référence en matière de recrutement en ligne. IMS Luxembourg, le réseau leader des entreprises engagées en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), analyse avec nous cette nouvelle dynamique.

Depuis quelques années maintenant, le package salarial et le lieu de travail ne sont plus les seules exigences du candidat à l’emploi. C’est ce qu’a récemment révélé jobs.lu à travers l’étude «The Global Ways of Working», menée par Boston Consulting Group et The Network, dont le job board est le partenaire exclusif au Luxembourg. Cette enquête avait pour objectif d’identifier l’impact à long terme de la pandémie sur le monde du travail. Elle a notamment mis en lumière de nouvelles tendances en matière de préférences au travail des candidats.

La plateforme jobs.lu nous apprend notamment qu’au Luxembourg, 66% des personnes interrogées pensent que la diversité est devenue une question plus importante au cours de l’année écoulée. Chez les jeunes, ce chiffre monte même à 83%. «Cette tendance est une vague de fond depuis longtemps, mais, concernant les minorités, certains tabous sont réellement en train de se briser depuis deux ans. Et cela a un impact sur le marché du travail, confirme Nancy Thomas, Directrice d’IMS Luxembourg. Les nouvelles générations expriment avec force leur désir de voir plus d’inclusion et de diversité, et moins de discrimination, au sein des organisations. Les candidats sont donc désormais beaucoup plus attentifs à ce genre de critères lors de leur recherche d’emploi.»

La recherche du sens

Si cette tendance s’est accélérée au cours de l’année écoulée, la crise sanitaire n’est pas le seul événement qui a contribué à l’émergence de ces nouveaux besoins au travail. L’étude relayée par jobs.lu, référence au Luxembourg en matière de recrutement en ligne, démontre en effet que des mouvements récents comme Black Lives Matter et #MeToo ont eux aussi incité les candidats à accorder davantage d’importance aux valeurs sociales lors de leur recherche d’emploi. Ainsi, l’enquête révèle que 54% des personnes interrogées refuseraient même de travailler pour un employeur dont la politique ne correspondrait pas à leurs croyances en matière de diversité et d’inclusion (56% chez les jeunes). «Au-delà du travail, il y a en effet aujourd’hui une réelle quête de sens chez le candidat à l’emploi. Particulièrement chez les nouvelles générations, on note une attente différente sur la forme de l’entreprise. Les candidats à l’emploi recherchent aujourd’hui des entreprises où les valeurs et la mission vont être fortes. Certes, on a un travail à effectuer, mais on le fait au sein d’une organisation où on partage des valeurs communes, un socle sur lequel se fondent la discussion et l’engagement», explique Nancy Thomas.

Au-delà du travail, il y a aujourd’hui une réelle recherche de sens chez le candidat à l’emploi.

Nancy Thomas,  Directrice,  IMS Luxembourg

Un gain de créativité et de performance

De nombreux exemples à travers le monde démontrent également que les entreprises qui apportent davantage de diversité et d’inclusion dans leur management se voient récompensées. «Elles rencontrent tout d’abord des bénéficies en matière de créativité, d’innovation et de performance, analyse Gabriella Guerrero, Project Manager pour la Charte de la Diversité. Ensuite, les entreprises peuvent également attirer et fidéliser plus facilement les talents, qui accordent aujourd’hui davantage d’importance à ces considérations sociétales. Enfin, elles ont noté un impact positif sur leur image et leur réputation.»

Les entreprises peuvent également attirer et fidéliser plus facilement les talents, qui accordent aujourd’hui davantage d’importance à la diversité et l’inclusion.

Gabriella Guerrero,  Project Manager pour la Charte de la Diversité,  IMS Luxembourg

Plus qu’une tendance passagère liée aux récents événements qui animent la société, la diversité et l’inclusion au sein des organisations constituent donc aujourd’hui un enjeu capital pour les employeurs, non seulement dans le but d’attirer de nouveaux collaborateurs, mais aussi pour les conserver.

Retrouvez les résultats de l’enquête sur jobs.lu